Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

* C'est assez incroyable de nous voir tous vaquer à nos occupations quotidiennes tout en ayant devant nous l'imminence d'un conflit nucléaire qui, assurément, va plonger notre monde dans une catastrophe planétaire sans commune mesure. 



Le discours du gouvernement nord-coréen est de dire qu'à partir du 10 avril, il sera incapable de garantir la sécurité des ambassades et des organisations internationales dans le pays dans l'éventualité d'un conflit", a déclaré à l'AFP une porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères.
(Pourquoi le 10 ?
Si comme certains le prétendent un certain pays qu'on n'a pas le droit de critiquer s'apprête à organiser un false flag (attentat sous faux drapeaux) en Corée, alors il faut se méfier du 11.)

"Nous pensons que les Nord-Coréens ont adopté cette démarche dans le cadre de leur offensive rhétorique selon laquelle les Etats-Unis sont une menace pour eux", a-t-elle ajouté.


A Washington, le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney a cependant affirmé qu'un éventuel tir de missile nord-coréen ne serait pas une surprise pour le gouvernement américain. "Nous ne serions pas surpris de les voir agir de la sorte", a déclaré M. Carney, en notant que Pyongyang avait effectué de tels tirs dans le passé.


De son côté, le Pentagone a jugé que "toute action provocatrice supplémentaire serait regrettable". Les Nord-Coréens "doivent appliquer les règles internationales et respecter leurs engagements", a déclaré le porte-parole du Pentagone George Little à la presse. "Des essais de missiles hors du cadre de leurs obligations constitueraient une provocation", a-t-il souligne.


Les chefs des missions diplomatiques de l'Union européenne présents à Pyongyang se réuniront samedi dans la capitale nord-coréenne "pour discuter d'une position commune et d'une action commune" concernant leur personnel diplomatique, a annoncé à l'AFP le ministère bulgare des Affaires étrangères.


Pyongyang a proposé à la Russie d'"envisager" l'évacuation de sa représentation diplomatique, "compte tenu de l'aggravation de la situation sur la péninsule coréenne", selon un porte-parole russe.


Les autorités britanniques ont dit avoir été interrogées par les Nord-Coréens sur leur intention de maintenir ou non leur ambassade. Il n'y a cependant "pas de projet immédiat" de l'évacuer, a affirmé Londres.


Paris "prend la situation au sérieux" en Corée du Nord et demande "instamment" à Pyongyang "de s'abstenir de toute nouvelle provocation" mais "n'envisage pas" d'évacuer les quelques Français sur place, a indiqué vendredi soir un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.


Parallèlement, "il a été confirmé que la Corée du Nord avait transporté en train, en début de semaine, deux missiles Musudan, de moyenne portée, vers la côte est, et les avait installés sur des véhicules équipés d'un dispositif de tir", a déclaré un haut responsable du gouvernement sud-coréen.


Le Musudan, montré publiquement pour la première fois à l'occasion d'un défilé militaire en octobre 2010, aurait une portée théorique de 3.000 kilomètres, soit la capacité d'atteindre la Corée du Sud ou le Japon.


L'engin pourrait toucher des cibles à 4.000 km en cas de charge légère, et donc, en principe, frapper Guam, île du Pacifique située à 3.380 km de la Corée du Nord et où se trouvent 6.000 soldats américains.

USA vont déployer une batterie antimissile à Guam

Des sources militaires citées par l'agence de presse nord-coréenne Yonhap soulignaient jeudi que le Nord pourrait procéder à un tir le 15 avril, date anniversaire de la naissance du fondateur du régime communiste nord-coréen, Kim Il-Sung, mort en 1994.


Pyongyang multiplie les menaces apocalyptiques ces dernières semaines, furieux du train de sanctions adopté par l'ONU après un nouvel essai nucléaire nord-coréen début février.


Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a rappelé jeudi que "la menace nucléaire n'(était) pas un jeu" et dit craindre que "toute erreur de jugement dans cette situation puisse provoquer une crise aux conséquences très graves".


Source:
http://news.fr.msn.com/m6-actualite/la-cor%C3%A9e-du-nord-met-en-garde-les-ambassades-installe-deux-missiles-sur-sa-c%C3%B4te-est

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Je cite Islamic Intellligence:


- Israel a fourni une tete nucleaire americaine a Pyongyang sachant que les americains etaient en train d'installer ce fils de pantin dans l'armee nord coreenne qui le deteste ouvertement, pour contrer l'influence de la Chine et ralentir son developpement economique. C'est le plan de Brzezinsky pour la zone, faire du containment militaire de la Chine depuis Taiwan, la Coree du Sud, le Japon, Myanmar-Birmanie, et la Thailande (centre operationnel du mossad). Maintenant les israeliens peuvent encore surprendre les abrutis d'americains a leurs propres jeux, apres avoir fourni une tete nucleaire volee par les israeliens depuis Diego Garcia, puis stockee illegalement par les reseaux anglo-australo-juifistes dans le Sultanat d'Oman, voir l'affaire du prisonnier X Ben Zygler, implique dans cette operation. Les israeliens peuvent maintenant tranquilement frapper la Coree du Sud avec une petite tete nucleaire de meme signature que celle utilisee lors du dernier essai nord Coreen. Le but est ensuite de lier la Coree du Nord (qui officiellement ne reconnait pas Israel mais qui achete ses tetes nucleaires volees aux americains dans ce cas via les Anglo-Australo-juifistes),  le Pakistan et l'Iran, puis d'envoyer au casse pipe les shabbath goy US frapper a l'arme atomique Pyongyang et puis Islamabad et Teheran... Voila ce qui se passe.

Et un lien:
Israel's Secret War Against North Korea

 

 

Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article