Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Illustration

Exposés à une certaine dose quotidienne d'ultrasons, les testicules réduiraient leur production de spermatozoïdes, selon une étude relayée par la presse britannique.

L'expérience réalisée sur un échantillon de rats a démontré que certaines ondes sonores pouvaient provoquer une baisse de la quantité de spermatozoïdes chez l'homme, voire l'infertilité pure.

Selon le site de la BBC, ces conclusions laissent présager l'élaboration dans un avenir proche d'un nouveau moyen de contraception. Des recherches plus approfondies seront toutefois nécessaires avant sa possible commercialisation.

Le concept n'est pas récent mais les projets concrets se précisent désormais. Des chercheurs de l'université de Caroline du Nord (Etats-Unis) ont obtenu une bourse de la Fondation Bill et Melinda Gates pour poursuivre leurs recherches sur le sujet.

Ils ont observé qu'une exposition quotidienne de 15 minutes réduisait considérablement le nombre de spermatozoïdes et que les résultats s'avéraient encore plus concluants si le patient était exposé à ces ondes ultrasoniques à deux jours d'intervalle dans un bain chaud d'eau salée.

L'homme est considéré comme peu fécond en dessous de 15 millions de spermatozoïdes par millilitre. Or, l'expérience a démontré que le nombre de spermatozoïdes chez le rat exposé aux ultrasons chutait sous les 10 millions.

Le docteur James Tsuruta, responsable du projet, a d'ores et déjà tenu à préciser que de plus amples vérifications étaient nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions définitives. Les chercheurs ignorent toujours la durée de l'effet contraceptif et les effets secondaires de l'exposition sur l'homme. Ils doivent en outre s'assurer que ces séances d'ultrasons n'alimentent pas un risque de stérilisation pure et qu'elles n'aient pas d'impact sur la qualité du liquide séminal. (afo)

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article