Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous les Chypriotes qui avaient eu la bonne idée de mettre leurs économies dans les métaux se bénissent aujourd'hui de l'avoir fait. Bruxelles et le FMI ne peuvent pas aller chercher leurs pièces bien planquées et encore moins les taxer.

 

Plan de sauvetage pour Chypre: Pourquoi ? Comment ?

 

A Chypre, la population sous le choc = le président justifie les sacrifices

 

Désormais, la situation va s'aggraver. Imaginez que même les banquiers ont été choqués, comme Lars Christensen de la Saxo Bank: "The confiscation of 6.75% of small depositors money and 9.9% of big depositors funds is without precedence that I can think of in a supposedly civilised and democratic society. But maybe the European Union is no longer a civilised democracy? This is a breach of fundamental property rights, dictated to a small country by foreign powers and it must make every bank depositor in Europe shiver", lire ici Romandie, merci aux lecteurs.

La Ne preuve que les politiques, députés, ministres, ne sont rien de plus que des caniches au service de Bruxelles, et pas des citoyens. La preuve: ils sont capables de voler leur propre peuple.

PS: regardez comment les Echos excusent la chose, dingue, et c'est signé Ane Bauer: "Sans cette contribution exceptionnelle, tout le poids du plan aurait reposé sur les épaules des contribuables chypriotes, qui comme les Islandais en 2008, sont bien trop peu nombreux pour porter seuls la responsabilité d'un secteur bancaire qui représente 7 fois le PIB de l'île. Avec cette contribution, la base fiscale du sauvetage de Chypre est élargie aux déposants non-résidents, qui pèsent près de 40% des dépôts à Chypre. Pour l'île, dont la richesse a été bâtie sur les services financiers, cette décision est certes terrifiante. Mais mieux vaut une taxe exceptionnelle que la faillite complète des banques. Enfin, si la plupart des services financiers rendus sont bien légaux, chacun sait que cette légalité couvre souvent de l'argent tiré de trafics douteux", lire ici. Ca va être drôle quand le Luxembourg va se planter... Vous me direz, il y a assez de comptes à ponctionner là bas.

PS2: Pourquoi le FT est un grand journal, et pourquoi les Echos vont disparaître, ou la différence de traitement de l'information. Voici ce qu'écrit le FT: "The threat was made as eurogroup finance ministers on Friday night ratcheted up the pressure on Michael Sarris, the Cypriot minister, to impose a 9.9% levy on deposits ... as a key condition for a 10bn bailout by international lenders ... Mr Anastasiades defended the levy, saying that Bank of Cyprus and Laiki Bank, the island's two biggest lenders, would immediately collapse if the ECB implemented its decision to stop providing emergency liquidity assistance to Laiki on Tuesday", tout en parlant de la faillite de toutes les PME de l'île et d'une sortie de l'Euro... lire ici le FT et ici "Europe is risking a bank run", cliquez ici.

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article