Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Confirmation du problème massif de liquidités, cette fois c'est la BNP qui veut braquer l'argent de ses clients avec une obligation pourrie, oubliant au passage les frais de gestion. Notre lectrice Gigi nous dit "la BNP a lancé une opération "OBLIGATION". Figurez-vous qu'elle demande à chacun de ses clients de lui prêter de l'argent pour une période de 4 ans, moyennant un intérêt de 3,10% l'an. Cet après-midi, je me suis présentée à ma banque pour retirer un chéquier, et mon Conseiller m'a interpellée discrètement pour me demander si je voulais bien prêter de l'argent à la BNP. Il me dit par exemple: Si vous prêtez 1000 € en fin d'année vous récolterez votre Capital + 31,00 €. Je l'ai regardé avec des yeux gros comme des billes, et lui ai fait répéter deux fois, feignant de n'avoir pas compris. C'est la première fois qu'une banque me demande de lui prêter de l'argent, alors que normalement son rôle est plutôt de prêter à ses clients. Et même temps, je me suis dit, c'est pour sauver la Grèce, elle s'est portée volontaire ou a été forcé d'y participer. Donc voilà, je sens que l'été va être chaud et la rentrée de Septembre n'en parlons pas !". Vous ne croyez pas? Cliquez ici.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article