Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis le temps que je vous le dis. Mais là une nouvelle preuve avec un couple qui a gagné 10.000 euros à un jeu de grattage de la FDJ. Celle-ci leur établit le chèque, et le couple le dépose sur son compte de la Banque Postale. C'est là que les ennuis commencent. Mais le plus sidérant ce sont les explications des "conseillers" de la BP, lisez bien : "C’était il y a une semaine et aujourd’hui malgré leurs coups de fil répétés, la somme n’a toujours pas été déposée sur leur compte. "Incompréhensible !" se disent les heureux gagnants. "La banque nous a dit que le chèque était falsifié, ce que la Française des Jeux a réfuté, puis ils nous ont dit qu’ils avaient besoin d’un accord de la Française de jeux pour encaisser le chèque. C’est faux", raconte le couple. Si la Banque Postale leur a promis que l’encaissement serait effectif le 1er juillet, Marina et son compagnon commencent à trouver le temps long (....) Du côté de la Banque Postale, on répond sobrement que "Au vu de la valeur du chèque, ce sont des procédures habituelles de contrôle. Le chèque sera crédité dans les prochains jours"...

Ben voyons... Pendant ce temps (20 jours, quand même), les 10.000 euros ont servi à la BP, qui a raconté des mensonges au couple pour ne pas leur rendre. Dingue. Vous imaginez les entreprises, qui font des chèques bien plus importants? Malheur à vous si vous êtes à la Banque Postale, lire ici la Voix du Nord. (Merci à Mr Henry pour la photo ci-dessous).

banque postale

 

Mr Pellegrin nous raconte cette scène: "ce matin au guichet de La Poste de Luynes (13) un client hausse le ton et demande pourquoi il est à découvert. Deux jours auparavant il avait déposé un chèque de 4800 euros de la banque Martin Morel, et ce matin apparaît sur son compte une ligne -4800 euros. La guichetière lui répond "aujourd'hui il n'y a personne au service financier" et qu'elle doit les appeler, mais elle est incapable de lui donner le moindre numéro. En gros si vous n'avez besoin de rien, c'est à La Poste qu'il faut aller!".

Mr Goossens a vu que "Plus de 12 milliards d'euros de moins de collecte sur le livret-A, sur les 5 premiers mois de l'année 2014, ce n'est pas rien...", lire ici Le Figaro.

Mr Rodriguez, lui n'est pas à la Poste, mais à la Palatine: "J'ai reçu un coup de téléphone de ma banquière, qui vient m'annoncer que mon autorisation de découvert de 3000 euros sur mon compte professionnel était annulée, et passait à 1000 euros invoquant que mon CA n'était pas assez haut pour mériter 3000 euros. Ensuite elle m'a expliqué, que le montant total des contentieux avec des entreprises avait été pulvérisé en à peine 6 mois en 2014... Donc je vous confirme que le retournement avant le crash est bien là".


PS: un conseil au couple qui a gratté: RETIREZ tout, ne leur laissez rien !


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

 

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article