Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

© epa.

 

L'Union européenne a décidé de débloquer 50 millions d'euros supplémentaires pour la Centrafrique, après le lancement de l'opération française dans ce pays, a annoncé à l'AFP le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

 

 

Europe : un quart de la population menacé de pauvreté ou d'exclusion

On manifeste contre la pauvreté même en allemagne

Un enfant sur six victime d'exclusion sociale en france, selon l'unicef

"l'austérité pourrait plonger 25 millions d'européens dans la pauvreté d'ici 2025"

 

"l'austérité pourrait plonger 25 millions d'européens dans la pauvreté d'ici 2025"

 

 


 

 

 

"Je salue la France pour son initiative et son courage", a déclaré M. Barroso lors d'une rencontre avec des journalistes avant l'ouverture du sommet France-Afrique à Paris.

"La France prend une grande responsabilité que nous devons tous, en tant qu'Européens soutenir", a-t-il ajouté.

"Nous avons débloqué 50 millions d'euros supplémentaires pour (...) appuyer cette mission africaine", a indiqué le président de la Commission, en référence à la force africaine Misca, appuyée par les forces françaises.

"C'est une façon concrète de répondre aux attentes de la communauté internationale et des Africains" concernant la situation dans ce pays, a-t-il ajouté.

M. Barroso a précisé que cette contribution s'ajoutait aux 225 millions d'euros versés au titre de l'aide au développement et à 20 millions d'euros d'aide humanitaire.

Au lendemain du vert du Conseil de sécurité de l'ONU, l'armée française a lancé son opération en Centrafrique vendredi. "L'opération a commencé" et les forces françaises présentes en Centrafrique "ont développé des patrouilles dans Bangui", a déclaré le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.


FRANCE : le budget 2014 des opérations militaires déjà dépassé

 

 

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article