Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’aime les petites phrases comme celle-ci: « Selon Anders Fogh Rasmussen, l’Alliance atlantique est résolue à poursuivre son opération pour protéger le peuple libyen« , l’on nous parle encore et toujours de protéger la population malgré les accusations de la Libye sur le massacre opéré par l’Otan, n’étant pas « sur le terrain » nous ne pouvons avoir pour information que ce qui nous est dit, contentons-nous de cela et tentons donc de démêler le vrai du faux, même si je suis plus enclin à en croire certaines par rapport à d’autres…

Selon Anders Fogh Rasmussen, l’Alliance atlantique est résolue à poursuivre son opération pour protéger le peuple libyen.

L’Otan a prorogé, mercredi, de trois mois sa mission militaire censée protéger les opposants libyens, a annoncé le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen. L’Otan a pris le commandement fin mars, et pour trois mois, de la mise en oeuvre d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies visant à faire respecter une zone d’exclusion aérienne dans le ciel libyen et un embargo sur les armes destinées au régime de Muammar Kadhafi afin de protéger la population civile en révolte.

Cette mission s’est traduite notamment ces dernières semaines par des raids aériens contre les forces de Kadhafi et des bombardements de son quartier général à Tripoli, la caserne de Bab al Azizia, mais les experts estiment que cela prendra des mois pour renverser le régime. « Cette décision envoie un message clair au régime de Kadhafi : nous sommes résolus à poursuivre notre opération pour protéger le peuple de Libye », souligne Anders Fogh Rasmussen dans un communiqué.

« Nous maintiendrons nos efforts pour remplir le mandat des Nations unies. Nous maintiendrons la pression jusqu’au bout », a-t-il ajouté en prédisant que « le jour se rapproche » où la population libyenne pourra déterminer son propre avenir. L’Otan a pris, le 31 mars, le relais de la France, de la Grande-Bretagne et des États-Unis, qui avaient été les premiers à frapper le régime de Tripoli, pour éviter la chute du bastion de l’opposition à Benghazi, en Cyrénaïque, région est de la Libye.

Source: lepoint.fr

Des vétérans des forces britanniques non payés par le gouvernement (donc comprendre des mercenaires) seraient en place en Libye comme conseillers:

D'anciens membres des forces spéciales (SAS) font parvenir au commandement des opérations de l'OTAN des informations sur la localisation et les mouvements des troupes kadhafistes.

D’anciens membres des forces spéciales (SAS) font parvenir au commandement des opérations de l’OTAN des informations sur la localisation et les mouvements des troupes kadhafistes.REUTERS/ZOHRA BENSEMRA

Des vétérans des forces spéciales britanniques, employés par des sociétés de sécurité privées, sont présents à Misrata, à l’ouest de la Libye, où ils conseillent les rebelles libyens au sol et fournissent des informations à l’OTAN, affirme le quotidien britannique The Guardian mercredi 1er juin.

D’anciens membres des forces spéciales (SAS) font parvenir au commandement des opérations de l’OTAN à Naples des informations sur la localisation et les mouvements des troupes loyales au leader Mohammar Kadhafi, ont indiqué des sources militaires britanniques au quotidien.

Selon ces sources, ces anciens militaires se trouvent en Libye avec la bénédiction du Royaume-Uni, de la France et d’autres pays membres de l’Alliance atlantique et les forces de la coalition leur ont fourni des équipements non offensifs.

DÉMENTI

Le ministère de la défense a démenti qu’ils soient payés par le gouvernement britannique et a insisté sur le fait qu’il n’a pas de troupes combattantes au sol. Les conseillers pourraient être rémunérés par des pays arabes et notamment le Qatar, affirme The Guardian.

Londres a approuvé la semaine dernière l’utilisation d’hélicoptères d’attaque Apache en Libye et les informations recueillies par les conseillers des rebelles devraient être utilisées par les pilotes britanniques et français pour les missions prévues pour cette semaine.

La révélation sur la présence de ces hommes sur le sol libyen arrive au lendemain de la diffusion par la chaîne de télévision arabe Al-Jazira d’images vidéo montrant six Occidentaux armés parlant à des rebelles dans le port de Misrata.

Source et suite: lemonde.fr vu sur "les moutons enragés"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article