Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

elexir of life

L’Oréal, et plus particulièrement sa filière américaine Lancôme, ont été mis en garde par l’agence américaine des médicaments (FDA). La cause ? Des publicités jugées mensongères pour les consommatrices…

LOréal accusé de publicité mensongère par une agence américaine genifique

 

 

 

La gamme anti-rides Génifique Youth Activating Concentrate est directement pointée du doigt. Pour celles qui ne connaissent pas, cette gamme se targue de « booster les protéines de jeunesse » dans votre peau, un peu comme si le produit modifiait votre capital de base. Or, la jeunesse de la peau ne se modifie pas en trois coups de cuillère à pot.

 

 

 

Elle dépend en partie des soins que tu peux lui accorder, mais aussi de l’hygiène de vie, la génétique, le lieu de vie… C’est bien que que la FDA reproche à la marque. Elle déclare que les publicités « visent à modifier la structure ou des fonctions du corps humain« . Or, si un produit commence vraiment à modifier les fonctions du corps humain, c’est qu’il faut sérieusement s’inquiéter. Tout ceci me rappelle un peu les Actimel, qui nous disaient que nos défenses immunitaires allaient péter le feu après trois gorgées de yaourt liquide.

L’Oréal et sa filière Lancôme sont donc invités à modifier leur description des effets de leur gamme, avant de risquer de plus graves sanctions.

 

Cependant, est-ce qu’un produit anti-rides est forcément honnête ?


^^

 

Avez-vous déjà vu une pub vous dire d’un produit « il fonctionne à 80% sur 30 femmes en 4 semaines, il réduit les rides au microscope donc tu ne verras pas grand-chose à l’œil nu et le modèle de la photo a 10 ans de moins que toi » ? Non. Et quelque chose me dit que c’est pas demain la veille. source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article