Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le protocole d’extinction

27 septembre 2011 - TEHERAN - L’Iran a évoqué la possibilité mardi de l’envoi de navires militaires à proximité des États-Unis »de la côte atlantique, dans ce qui serait une escalade majeure des tensions entre les adversaires de longue date. »Comme les puissances arrogantes qui sont présentes à proximité de nos frontières maritimes, nous aurons aussi une présence puissante à proximité des frontières maritimes Americaine « , le chef de la Marine, le contre-amiral Habibollah Sayyari a dit, selon l’agence IRNA de nouvelles officielles.S’exprimant lors d’une cérémonie marquant le 31e anniversaire du début de la guerre de 1980-1988 avec l’Irak, Sayyari n’a donné aucun détail du moment où un tel déploiement pourrait se produire ou le nombre ou le type de navires qui seront utilisés. La déclaration intervient quelques semaines après que la Turquie a déclaré qu’elle accueillerait un système radar d’alerte précoce de l’ OTAN qui permettra d’ éviter des menaces de missiles de l’extérieur de l’Europe, y compris éventuellement de l’Iran. La décision a irrité Téhéran qui avait bénéficié d’étroites relations avec Ankara. Et il intervient quelques mois après que l’Iran a envoyé des navires de guerre à travers le canal de Suez, après la chute de l’ancien président égyptien Hosni Moubarak, la première fois la République islamique a déployé ses navires de la marine en Méditerranée. Les Etats-Unis et Israël n’ont pas exclu une action militaire contre l’Iran si la diplomatie échoue à arrêter l’obtention d’ armes nucléaires. Téhéran nie qu’il développe des armes nucléaires affirmant que son programme atomique est à des fins purement pacifiques. L’Iran a rejeté les menaces, avertissant qu’elle va répondre en frappant les intérêts américains dans le Golfe et Israël si une telle attaque arrive. Les analystes disent que Téhéran pourrait riposter en lançant des frappes dans le Golfe et en fermant le détroit d’Ormuz, la voie navigable où environ 40 pour cent de tout le pétrole échangé passe. L’Etat islamique lance souvent des exercices militaires dans le pays afin d’afficher ses capacités militaires en raison des spéculations persistantes sur une éventuelle frappe américaine ou israélienne contre les installations nucléaires iraniennes. - L’Occident

Info du monde vu chez Jo^^"L'éveil 2011"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article