Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TEHERAN (Sipa-AP) -- Les forces maritimes des Gardiens de la Révolution se sont emparées d'un drone américain entré dans l'espace aérien iranien au-dessus du Golfe Persique, a annoncé mardi leur commandant, le général Ali Fadavi, des déclarations démenties par l'US Navy.

L'avion sans pilote de type ScanEagle, "qui effectuait un vol de reconnaissance et de collecte d'informations au-dessus du Golfe Persique au cours des derniers jours, a été capturé par les unités de défense aérienne des forces maritimes des Gardiens de la Révolution dès son entrée dans l'espace aérien iranien", a déclaré le général Ali Fadavi, commandant des forces maritimes des Pasdaran cité par la télévision officielle. "Ce type de drones décollent habituellement de gros bâtiments américains", a-t-il ajouté.

Il n'a pas fourni de plus amples détails sur les circonstances et le lieu de cette interception. Un porte-parole de la Cinquième Flotte de la marine américaine, basée à Bahreïn, a démenti ces informations. Aucun drone américain n'est porté manquant et les opérations américaines dans le Golfe Persique "se restreignent aux espaces maritimes et aériens reconnus internationalement", sans intrusions, a déclaré le capitaine de frégate Jason Salata. Si des drones ScanEagles "ont été perdus en mer" au fil des ans, "il n'y a pas de trace d'un tel événement le plus récemment", a-t-il ajouté.


Drone furtif

En 2011, Téhéran avait annoncé avoir pris le contrôle d'un drone espion de la CIA, qui survolait l'est du territoire iranien. Les forces iraniennes avaient fait atterrir ce drone furtif RQ-170 Sentinel, récupéré presque intact. Téhéran a par la suite affirmé avoir pu obtenir des informations confidentielles sur cet appareil de grande taille, en étudiant la façon dont il a été construit.

ll/AP


(Sipa / 04.12.2012 13h02) via romandie

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article