Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

De nombreux dégâts matériels ont été constatés dimanche soir dans le Val-d'Oise et les Yvelines après de violents orages ponctués de chutes de grêles et un nouvel épisode orageux est attendu en fin de nuit en Ile-de-France, a-t-on appris de sources concordantes.

 

 

 

 

 

Le Val-d'Oise a connu un épisode pluvieux et orageux de forte intensité aux alentours de 20 h 50, qui a touché le sud du département sans faire de blessé, a indiqué à l'AFP un porte-parole des pompiers. Des grêlons "de la taille d'un oeuf de pigeon" ont causé des dégâts légers comme des chutes de tuiles et de matériaux, a-t-il poursuivi. Un total de 577 personnes ont fait des demandes de secours, mais "seulement une centaine nécessitera une action des sapeurs-pompiers" au cours de la nuit, a-t-il dit.

 


 

 

 

"Le trafic routier a été très fortement perturbé", sans causer d'accidents nécessitant l'intervention des pompiers, a précisé ce porte-parole. Des grêlons "de la taille d'une balle de golf" ont atteint le nord des Yvelines, provoquant là aussi des dégâts matériels (caves inondées, toitures abîmées), mais sans faire de blessé, a indiqué la préfecture. Les pompiers sont intervenus à 140 reprises, a-t-elle ajouté. Des rafales à 106 km/h ont été enregistrées à Magnanville (Yvelines) et à 110 km/h à Pontoise (Val-d'Oise), selon Météo-France. Les pompiers de Paris, qui interviennent à Paris, mais aussi dans les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne, n'ont pas été sollicités, ont-ils fait savoir à l'AFP.

 

 

Selon Météo-France, "une vague orageuse plus organisée se déplacera du sud du Centre vers l'Ile-de-France et concernera l'Ile-de-France en fin de nuit". "Demain lundi, après une accalmie en matinée, l'activité orageuse reprendra l'après-midi et pourra perdurer jusque dans la nuit de lundi à mardi", précise le prévisionniste. Ce type d'orage se produit "3 à 4 fois par an", souligne-t-il.

 

 

source

 

 

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article