Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a un homme qui porte une lourde responsabilité dans cette crise, c'est Juncker. Ne pas oublier, il est le patron du Luxembourg, qui n'est pas un paradis fiscal, c'est bien connu, mais une république bananière tropicale à tendance socialo-chrétienne avec compte à numéro. En ce moment, Jean-Claude Juncker tire les ficelles et manipule juste pour sauver les intérêts bancaires de son pays. Vous remarquerez par exemple que dans les années 1950-1990, le Luxembourg, l'Andorre et la Suisse vivaient tranquillement et n'avaient aucune influence sur la France. Avec l'Euro, la donne a changé, et du coup le Luxembourg, avec toutes ses banques dédiées à la fraude fiscale légale via le jeu des filiales (Amazon France est basé au Luxembourg par exemple et paye très peu d'impôts en France) joue un rôle colossal qui n'a rien à voir avec sa surface... Et dans le cirque actuel, l'influence de Juncker au profit des banques a atteint des niveaux délirants vu qu'il est surtout le patron de l'Eurogroupe qui est l'Europe économique. Ha ha ha... N'oubliez pas: notre ami est aussi un banquier, avant toute chose: il a été gouverneur de la Banque Mondiale pendant 6 ans, gouverneur du FMI et gouverneur de la BERD, la banque qui a permis à Blythe Masters de vendre son premier swap.

Cela ne vous étonne pas que ce soit un grand banquier qui ait été nommé à la tête de l'Eurogroupe?

Ce que j'aime beaucoup c'est le nom de son parti politique: "Parti populaire chrétien social". Non, ça n'a rien à voir avec l'abbé Pierre :-) c'est qu'au Luxembourg on considére que la banque est une oeuvre sociale. Bref, avec Juncker, auquel personne ne prête attention... vous pouvez être sûr que l'Europe va vous endetter encore plus pour sauver les copains banquiers de Mr Juncker. Ecoutez bien sa courte interview ci-dessous, vous allez encore mieux comprendre avec un Juncker disant à Pujadas que son reportage est bidon. Trop drôle, vraiment. Le Luxembourg n'est pas un paradis fiscal. Juste un lieu pour laver son argent et ne pas payer d'impôts dans les autres pays européenns.

Ah, j'oubliais: Juncker a déclaré que l'EFSF ne pourra pas sauver l'Italie... Question: alors c'est pourquoi faire l'EFSF?

Revue de Presse par Pierre Jovanovic

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article