Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

© AP.


Le Washington Post a retracé l'histoire d'une photo choc lors de l'attaque de Gaza par l'armée israélienne. Ahmed Jabari, chef de la branche armée du Hamas, a notamment été tué.

 

 

Si Israël avait annoncé une attaque mercredi, visant à "protéger les civils israéliens et à paralyser les infrastructures terroristes dans la bande de Gaza", une photo dévoilée en Une du Washington Post jette un fameux pavé dans la mare.

L'attaque a notamment coûté la vie à Ahmed Jabari, le chef des opérations du Hamas. Depuis, la tension est encore montée d'un cran entre Israéliens et Palestiniens.

Un bébé de 11 mois
Le quotidien américain a retracé l'histoire de la photographie, prise à l'hôpital al-Shifa de Gaza. Sur celle-ci, on peut y voir Jihad Misharawi, correspondant pour la BBC, portant dans ses bras le corps sans vie de son enfant de 11 mois.

L'appartement du journaliste a été atteint par un obus, qui a tué son fils, sa belle-soeur et grièvement blessé son frère. Sa femme et son autre fils étaient dans une pièce éloignée. Ils ont du coup évité le "bombardement", comme l'a qualifié lui-même Misharawi. 

Paul Danahar, le patron de la BBC au Moyen-Orient, est monté au créneau après le drame. Il a publié sur Twitter une photo de l'appartement qui a pris feu, où on voit clairement un trou béant au niveau du plafond. Selon lui, "il n'y avait pas de combats en cours et il n'y avait personne du Hamas ici. C'était simplement des civils."

source

Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article