Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

© ap
Le Danube bloqué par la glace sur des centaines de kilomètres, des dizaines de milliers de villageois isolés par la neige, et un bilan vendredi de quelque 590 morts, en comptant toute la Russie: le grand froid continuait à sévir sur l'Europe et menaçait même de s'aggraver ce week-end.
© getty
Le trafic sur le Danube était interrompu par les glaces sur des centaines de kilomètres en Autriche, en Hongrie, en Croatie, en Serbie et en Bulgarie, paralysant toute activité sur la principale voie navigable commerciale d'Europe.
© afp
Sur l'ensemble du continent, et particulièrement dans l'est, le froid continuait à tuer, et le bilan était vendredi matin de quelque 590 morts, toutes victimes confondues et en comptant toute la Russie. En Ukraine, où les températures pourraient descendre jusqu'à -30 degrés Celsius ce week-end, les autorités ont cessé de communiquer de nouveaux chiffres chaque jour, mais elle restait le pays le plus touché avec 135 décès (dont 112 morts directement du froid) au dernier bilan officiel, mardi.  

En Pologne, le froid a fait cinq nouvelles victimes, pour un total de 82 depuis le début de la vague de froid, sans compter la cinquantaine de personnes tuées par le monoxyde de carbone ou dans des incendies à cause de systèmes de chauffages défaillants.

En Russie, onze personnes ont péri depuis le début du mois à Moscou dans des incendies provoqués notamment par l'utilisation d'appareils de chauffage défectueux en raison de la vague de froid. Pour l'ensemble du pays, le froid a tué 46 personnes depuis début février. Le froid a également tué 24 personnes en Lituanie, 10 en Lettonie, où le nombre d'incendies a atteint un niveau record, et une en Estonie.
© getty
En République tchèque, le froid a fait 25 morts, et l'on attendait pour ce week-end des températures tombant à -40° dans les montagnes et à -25° à Prague. On compte aussi au moins 16 morts en Hongrie, et cinq en Slovaquie. En Roumanie, 13 morts de plus dans la nuit de jeudi à vendredi ont porté à 57 le nombre de morts, tandis que quelque 23.000 personnes étaient isolées dans l'est du pays, leurs provisions de nourriture et d'eau en cours d'épuisement.

Alors que les amas de neige atteignaient jusqu'à quatre mètres par endroits, des dizaines de maisons étaient quasiment ensevelies et les habitants contraints de passer par la fenêtre ou de creuser des tunnels dans la neige pour sortir. Le gouvernement a mis en place un pont aérien pour héliporter des denrées.
© ap

La Bulgarie, où le froid a fait 30 morts depuis dix jours et où toutes les écoles restaient fermées, a deson côté annoncé qu'elle cessait vendredi ses exportations d'électricité, ayant besoin de toute sa capacité pour faire face aux besoins du pays. Un des principaux exportateurs d'électricité dans les Balkans, elle exporte vers la Grèce, la Serbie, la Macédoine et la Turquie.

Dans les Balkans, on compte maintenant 37 morts dues au froid, et les températures continuaient un peu partout à descendre sous les -20 degrés. Des dizaines de milliers de personnes étaient toujours isolées en raison de la neige dans des villages reculés souvent privés d'électricité en Serbie, en Croatie, en Bosnie, en Macédoine, au Monténégro et en Albanie.

Des opérations héliportées étaient en cours en Bosnie et en Macédoine pour approvisionner en vivres et en médicaments des bourgades isolées et pour transporter des personnes malades vers des hôpitaux. Plus à l'ouest, on compte également depuis dix jours cinq morts en Grèce, cinq en Autriche, quatre en Allemagne et un aux Pays-Bas. (afp)
10/02/12 15h58
7/7

L'hiver 2012 a apporté son lot de surprises aux habitants des deux hémisphères. Tandis que l'Europe orientale est envahie par le froid polaire, des cerisiers fleurissent aux Etats-Unis.





"Vers un nouveau paradigme"
2012 et après

Chutes de neige historiques en Algérie


Temps très perturbé sur le bassin méditerranéen

Depuis début février, une vague de froid sévit sur le Maghreb avec des chutes de neige survenues jusque sur le littoral tunisien et libyen ainsi qu'en plein désert (cf° première photo de gauche du diaporama) . Dès 500 mètres d'altitude, ces chutes de neige tiennent au sol. Ce temps très perturbé s'explique par le creusement de dépressions entre l'Espagne et les Balkans, sans cesse alimentées en air très froid issu de l'immense anticyclone étendu de la Sibérie à la France. Cette configuration, très inhabituelle par sa persistance, donne lieu à ce très mauvais temps.


Jusqu'à 3 mètres de neige en Kabylie

Sur l'Atlas Téllien, les Aurès et la Kabylie ainsi que le massif du Djurdjura, les chutes de neige ont isolé de très nombreuses villes et autres villages d'altitude, comme Akefadou ou bien encore Efferhounene situé à 1200 mètres d'altitude. Plus bas, à Médéa ou Sétif, ce sont entre 40 et 60 cm de neige qui son tombés, et 30 cm de neige dans la région de Constantine.
Les températures plongent à des niveau très bas, jusqu'à -10°C à Médéa en début de semaine, approchant les records de froid.


Des chutes de neige historiques


En effet, il faut remonter plus de 40 ans en arrière pour retrouver de telles conditions d'enneigement en Algérie. Plus de 20 willayas (départements) sur les 48 que comptent l'Algérie sont placés en alerte concernant ces chutes de neige.


Nouvelles chutes de neige jusqu'à mardi prochain

Loin de se terminer, cette vague de froid se maintient au moins tout le week-end avec de nouvelles chutes de neige possibles jusque sur le littoral (entre Alger et la frontière tunisienne). En montagne, on attend 30 cm de neige supplémentaires au-dessus de 600 mètres, et jusqu'à 1,5 mètre de neige au-dessus de 1500 mètres. Près des plus hauts sommets, la couche de neige pouvant mesurer près de 4 mètres d'ici mercredi prochain, date à laquelle la vague de froid et les chutes de neige qui l'accompagnent s'estomperont.

Nouvelles importantes chutes de neige attendues au Japon et déjà 83 morts

De nouvelles fortes intempéries étaient attendues vendredi au Japon, où l'hiver particulièrement neigeux a déjà fait au moins 83 morts.

source

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article