Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Breakin' the law, breakin' the law.

 

Chères amies, chers amis à travers la France,

La présence des anciens présidents Chirac et Sarkozy entache le Conseil Constitutionnel, l’instance chargée d’assurer la protection de la Constitution et de veiller à la tenue d’élections libres et régulières. Seule une large mobilisation peut les empêcher de compromettre l’intégrité de notre système politique.

Les anciens présidents Chirac et Sarkozy ont siégé la semaine dernière, alors même que Jacques Chirac a été condamné pour détournement de fonds et que Nicolas Sarkozy est inquiété dans plusieurs poursuites pénales – La présence de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy au Conseil Constitutionnel sape l’autorité de l’institution chargée de protéger notre Constitution et nos droits!
law
Le président du Conseil peut demander aux juges de la Constitution de se déporter, c’est à dire de ne pas siéger. Il cultive soigneusement sa réputation de gardien de l'autorité du Conseil et est sensible à l'opinion publique. Envoyons le message, fort et clair, que la criminalité n'a pas sa place dans notre Cour suprême. Signez la pétition et transmettez-la tout autour de vous. Lorsque nous arrivons à 100 000 signatures, nous la remettrons au Président du Conseil Constitutionnel et diffuserons notre message à travers les médias:

http://www.avaaz.org/fr/french_supreme_court/?bwLqYab&v=15469

En 2011, Jacques Chirac a été reconnu coupable de détournement de fonds publics. Et maintenant, entre l’affaire Bettencourt et les scandales de Karachi, l’affaire des sondages de l'Elysée et les soupçons sur le financement de la campagne 2007, Nicolas Sarkozy est confronté à une longue liste de graves accusations criminelles.

Le Conseil Constitutionnel est le gardien de la Constitution et l'autorité suprême qui valide nos élections comme l’ensemble de nos lois. Il perd toute légitimité et autorité si ses propres juges sont accusés d’enfreindre les lois. Et on ne peut imaginer de procès équitable à l’encontre de Nicolas Sarkozy quand le défendeur se retrouve arbitre ultime de tous les différends d'ordre juridique -- il serait juge et partie.

lawIl existe un précédent à cette situation: en 2000, sous la pression des autre juges, le président du Conseil Roland Dumas avait démissionné car il faisait l’objet d’une enquête pénale – il a ensuite été blanchi. C’était la seule attitude à tenir et Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy doivent faire de même. Demandons au président du Conseil de sauvegarder l’autorité de notre Cour Suprême. Signez la pétition et faites la circuler tout autour de vous:

http://www.avaaz.org/fr/french_supreme_court/?bwLqYab&v=15469

LAW LAW LAWPartout dans le monde, de l'Inde au Brésil, les membres d'Avaaz ont remporté de superbes victoires contre la corruption et pour sauvegarder la démocratie. Ensemble, mobilisons-nous l'intégrité des institutions françaises et la préservation de l'héritage de Montesquieu.

Avec espoir et détermination.

Dalia, Julien, Marie, Emma, Stéphanie, Alex, Ricken et le reste de l'équipe d'Avaaz.

SOURCES

Nicolas Sarkozy a siégé pour la première fois au Conseil Constitutionnel (Le Parisien)
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/nicolas-sarkozy-a-siege-pour-la-premiere-fois-au-conseil-constitutionnel-19-06-2012-2056123.php

Un troisième tour judiciaire pour Nicolas Sarkozy Le NouvelObs)
http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120504.OBS4645/un-troisieme-tour-judiciaire-pour-nicolas-sarkozy.html

L'exception française de trop, Robert Badinter (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/05/19/l-exception-francaise-de-trop_1704190_3232.html



Aujourd’hui, deux des douze Sages du Conseil sont accusés d’avoir peut-être violé les lois qu'ils sont chargés de protéger! Les anciens présidents Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy ont tous deux siégé la semaine dernière – alors même que le premier a été condamné et le second fait l’objet de plusieurs enquêtes pénales. Exhortons le président du Conseil à garantir la légitimité du Conseil Constitutionnel. Signez la pétition et faites la circuler tout autour de vous:

Sign the petition
Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article