Par Menthalo – Mercredi, Obama a annoncé qu’il s’opposait à la création de l’oléoduc transcanadien, Keystone XL, qui devait transporter le pétrole de l’Alberta jusqu’au Texas. Le ministre canadien du pétrole, Joe Oliver, s’est donc immédiatement tourné vers la Chine, tout en déclarant: “moins compter sur les Etats-Unis, nous aidera à renforcer la sécurité des finances canadiennes.” “Les Etats-Unis deviennent une source d’incertitude”.

Si le Canada ne fait plus confiance à Washington et se tourne vers Pékin, l’Empire vacille.

Jeudi, la Turquie et l’Iran ont annoncé, qu’ils allaient augmenter leurs échanges financiers et améliorer les relations de leurs Banques Centrales.

Vendredi, l’Inde a annoncé qu’elle continuerait à acheter Pétrole et Gaz à l’Iran en remplaçant le Dollar par la roupie.

C’est une énorme claque pour la crédibilité d’Obama, qui avait promis des sanctions sévères à ceux qui feraient des échanges avec l’Iran.

La Chine, la Russie, le Japon, l’Inde, la Turquie, la Corée du Sud et l’Iran représentent un bloc financier très important, qui vient d’ouvrir une brèche énorme dans l’autorité de l’Empire américain, qui impose depuis 1973 que les produits pétroliers soient négociés en Dollar.

Les accords bilatéraux Sino-brésiliens, russo-allemands, sino-japonais, turco-iraniens, russo-iraniens, etc., entre les plus gros producteurs et les plus gros consommateurs d’énergie de la Planète, mettent à mal le Dollar américain. Le perte de son statut de monnaie internationale dans les transactions financières et commerciales entre les B.R.I.C. est désormais un fait établi. Le Dollar ne peut que faiblir fortement devant cet état de fait, quelle que soit la crise obligataire actuelle à l’intérieur de l’Europe, qui est montée en épingle mais est relativement secondaire face à l’effondrement de la confiance dans le Billet Vert.

Les banques américaines vont fortement ressentir les effets de cette désaffection pour la monnaie US.

La politique de la canonnière

On peut craindre que les Etats-Unis réagissent violemment au fait que personne n’ait suivi leurs menaces de sanctions contre les partenaires commerciaux de l’Iran. Ils pourraient lâcher la bride à Israël, les laissant attaquer les cibles iraniennes. On se souvient que le porte-avions USS STENNIS avait traversé le Détroit d’Ormuz vers la Mer d’Oman pendant une manoeuvre de la Marine iranienne simulant la fermeture du Détroit. Un général iranien avait alors interdit à ce porte-avions américain de franchir le détroit en sens inverse, pour revenir dans le Golfe Persique. Officiellement, le STENNIS a été désaffecté de la Ve Flotte et devrait être sur la route du retour vers les USA, pour être remplacé par le USS LINCOLN. Pratiquement, sur son site Face-book, vendredi dernier, le STENNIS montrait une photo où les deux porte-avions naviguent bord à bord, dans la même direction. Les Américains vont ils avoir 3 porte-avions cette semaine face à l’Iran ?

Quoiqu’ils fassent, le Dollar aura perdu de sa superbe et de sa puissance financière.

http://liesidotorg.wordpress.com/

Via "L'éveil 2011"