Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

* Même si j'estime que la montée en puissance de ce groupe de soldats djiadhistes formatés à "leur mission" représente un danger réel et imminent pour de larges portions de la population mondiale, je suis persuadée qu'il y a des scénaristes et des scripteurs qui dictent les épisodes à venir. Je ne crois pas une seconde que de simples ados et jeunes adultes recrutés par des leaders extrémistes puissent devenir une milice aussi organisée et armée. Les médias et politiciens tentent de nous convaincre que les armes américaines dont dispose l'État Islamique ont été saisies à l'armée irakienne ou saisies dans des entrepôts destinés à l'opposition du gouvernement Assad.

Les États-Unis ont investi sept milliards de dollars pour armer et entraîner l'armée irakienne après le départ des troupes américaines fin 2011 et ces armes pourraient potentiellement être en possession de l'État Islamique. Par défaut, les États-Unis ont armé l'ennemi avec des fusils d'assaut (M-16), ils ont fourni les Humvee pour les attentats-suicide et  l'Arabie Saoudite a fourni les roquettes antichars. Un bien drôle de scénario...

Les dirigeants de l'Etat Islamique ont publié mardi une vidéo d'avertissement aux Américains. Dans le document de 52 secondes intitulé « Les flammes de la guerre », on voit des combattants islamistes détruire des chars américains et des soldats américains blessés sur le point d'être exécutés.

La publication de cette vidéo a suivi de peu l'allocution du général Martin Dempsey, mardi, devant un comité sénatorial américain. Ce dernier a notamment déclaré que si la stratégie actuelle, constituée essentiellement de frappes aériennes, ne fonctionnait pas en Irak, il pourrait recommander l'envoi de troupes terrestres pour neutraliser les militants de l'État islamique.

Le général Dempsey a également affirmé devant les sénateurs que la possibilité d'intégrer des soldats américains au sein des troupes irakiennes et kurdes qui combattent l'EI a été envisagée.

 

 

 

source
Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article