Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vent de panique sur les bourses

EN DIRECT – Un vent de panique souffle sur les principales places boursières, dont certaines, comme à Paris perdent autour de 6%. A Wall Street, le Dow Jones perdait plus de 4% vers 14H00 GMT.

AFP

*Commencé par le bas pour le suivi chronologique des évènements de la journée.

17H02 – Madrid en piqué – La Bourse de Madrid perd 6,41%, dans des échanges ultravolatils.

16H59 – Refuge sur le franc suisse – La devise helvétique continue de se renforcer face aux autres monnaies, endossant son rôle de valeur refuge face à l’effondrement des Bourses mondiales. Le franc suisse s’échange à 1,1263 pour un euro, soit une hausse de 1,19%.

16H57 – Record des taux allemands – Les taux à 10 ans des obligations d’Etat allemandes ont atteint un plus bas historique, s’approchant un peu plus du seuil des 2%, les investisseurs fuyant la chute des marchés boursiers et privilégiant les obligations notées triple A.

16H55 – Mauvais indicateurs US – Les ventes de logements anciens aux Etats-Unis ont rechuté lourdement en juillet, de 3,5% par rapport à juin, alors que les analystes estimaient qu’elle avaient progressé. Autre chiffre mal reçu par les marchés: l’indice de l’activité manufacturière de la région de Philadelphie (Nord-Est des Etats-Unis) s’est effondré de près de 34 points par rapport à juillet pour s’établir à -30,7, son niveau le plus faible depuis le mois de mars 2009.

16H52 – Moscou suit – Les deux Bourses de Moscou chutent de plus de 4% à l’approche de la clôture

16H50 – Le Footsie dévisse – L’indice phare de la Bourse de Londres a brièvement plongé de plus de 5%, « entraîné par les inquiétudes sur un ralentissement de l’économie mondiale, de mauvais indicateurs économiques et une incertitude sur les capacités d’éviter un retour dans la récession » en zone euro et aux Etats-Unis, explique à l’AFP Atif Latif, un des responsables de la société de courtage londonienne Guardian Stockbrokers.

16H46 – Record pour les taux US – Le rendement des titres de dette publique des Etats-Unis à 10 ans passe sous le seuil des 2% pour la première fois, alors que les investisseurs paniqués se ruent vers le marché obligataire, jugé plus sûr en pleine tourmente boursière.

16H44 – Les nordiques s’effondrent – Les Bourses nordiques s’enfoncent elles aussi dans le rouge. Stockholm perd 6,4%, Helsinki 6,7%, Oslo 5,9% et Copenhague 4,9%.

16H41 – Croissance américaine? – L’institut américain de conjoncture Conference Board fait état d’un indice composite des indicateurs économiques en hausse pour juillet. Cet indice a progressé de 0,5% par rapport à juin, où il avait progressé de 0,3%, précise l’institut pour qui, « malgré l’instabilité qui gagne, les indicateurs avancés présagent toujours d’une progression lente de l’activité économique jusqu’à la fin de l’année ».

16H38 – Les bancaires dévissent – A Paris, les valeurs bancaires sont fortement attaquées, Société Générale en tête, les investisseurs craignant que le géant bancaire français ne souffre de problèmes de liquidités. Société Générale perd 12,09%, Crédit Agricole 9,0% et BNP Paribas 8,24%

16H35 – L’Europe plonge dans le rouge – Sur le Vieux continent, les places financières annoncent des décrochages les unes après les autres: Madrid perd plus de 6%, la Bourse suisse affiche -5,21% et Bruxelles -5%

16H25 – Catastrophique – A Wall Street, c’est l’annonce d’un indicateur américain catastrophique sur l’activité industrielle, dans un marché sapé depuis l’ouverture par les inquiétudes sur la croissance mondiale, qui précipite la chute: le Dow Jones perd 3,81% et le Nasdaq 4,52%.

16H23 – Milan s’effondre – Vers 16H20, la bourse perd plus de 6%. La panique se propage sur les places européennes.

SOURCE

À lire aussi sur le même thème:

Nouvelle journée de panique pour les Bourses, l’économie mondiale inquiète

 

Une entrée fracassante de la 5ième nuit sur les marchés boursiers aujourd’hui… :)

Merci Ellefénix!

Jo ^^"l'éveil 2011"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article