Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Image de la vidéo anti-islam

 

Le réalisateur de la vidéo qui a soit disant provoqué des soulèvements et des attentats -spontanés et simultanés – au Yemen, en Libye et en Egypte n’est ni juif, ni israélien, ni américain, il s’agit d’un hoax dans lequel tous les médias sont tombés la tête la première.

La fausse information a été publiée d’abord par le Wall Street Journal qui a reçu un coup de fil d’un certain Sam Bacile, qui se disait l’auteur de la vidéo, et se présentait comme israélo-américain.

Sans aucune vérification d’usage, le journal a publié l’info telle quelle, et elle a été reprise par les médias du monde entier. Mais quand les journalistes du Wall Street Journal ont tenté de rappeler Sam Bacile, la ligne était coupée. Une recherche dans les pages blanches leur a permis de constater qu’il n’existe pas de Sam Bacile, ni aux Etats Unis, ni en Israël, ce que le Ministère des affaires étrangères israélien a officiellement confirmé.

De plus, la vidéo était en ligne depuis juillet 2012, mais elle n’a été « remarquée » que lorsque Morris Sadek, un copte égyptien qui vit à Washington a envoyé le lien à des dizaines de journalistes.

Associated Press vient de révéler que l’auteur de la vidéo serait un chrétien copte égyptien de 55 ans, repris de justice, condamné pour fraude bancaire, usage de fausses cartes de crédit et fausses identités à 790.000 dollars d’amende et à deux ans de prison, du nom de Nakoula Basseley, dont l’une des fausses identités est Nicola Bacily.

Associated Press a retrouvé sa trace grâce au numéro de téléphone portable que lui a procuré Morris Sadek, et qui mène à l’adresse de Basseley à Los Angeles.

Dans une interview devant sa maison à Los Angeles, Nakoula Basseley a reconnu hier soir mercredi 12 septembre, être derrière le film qui se moque de l’islam et des musulmans. (1)

Les coptes égyptiens sont victimes depuis des années de la christianophobie sauvage des musulmans égyptiens, et ceux qui le peuvent s’enfuient de ce pays qui était le leur bien avant qu’il soit envahi par les musulmans.


© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

à lire aussi  : Israël prend ses distances vis-à-vis du film ayant offensé les musulmans  

Film anti-islam: le Premier ministre du Hamas veut des excuses de Washington

 

Màj 17h15 + VIDEO : "L'innocence des musulmans", le film qui a mis le feu aux poudres

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article