Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

© photo news.


L'Arabie saoudite a versé 100 millions de dollars (75 millions d'euros) à l'Autorité palestinienne, en proie à de graves difficultés budgétaires, a annoncé l'agence officielle palestinienne Wafa.

"Le président de Palestine Mahmoud Abbas a reçu mercredi soir un appel téléphonique du ministre saoudien des Finances, l'informant de la décision du roi Abdallah ben Abdelaziz de transférer 100 millions de dollars supplémentaires au budget de l'Etat de Palestine", a précisé l'agence.

Le président Abbas a remercié le roi Abdallah, soulignant que cette aide "arrive au moment où le budget souffre d'un grave déficit à cause du blocage des fonds palestiniens par le gouvernement israélien à titre de sanction contre l'accession de la Palestine au statut d'Etat observateur à l'ONU", selon la même source.

La Ligue arabe s'est engagée à plusieurs reprises, en 2012, à mobiliser un "filet de sécurité" de 100 millions de dollars par mois pour l'Autorité palestinienne en cas de sanctions financières israéliennes ou américaines contre la démarche à l'ONU.

En décembre, le gouvernement israélien a annoncé le blocage du transfert des taxes dues à l'Autorité palestinienne, à titre de sanction, considérant l'initiative à l'ONU comme contraire aux accords signés.

Le protocole de Paris de 1994 prévoit la rétrocession par Israël des taxes prélevées au nom des Palestiniens, qui représentent deux tiers des recettes budgétaires propres de l'Autorité palestinienne, sans lesquelles elle n'est pas en mesure de payer ses fonctionnaires. source


Israël admet une intervention dans l’assassinat de Yaser Arafat

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article