Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Depuis 1987, l’Europe utilise les excédents de la Politique agricole commune (PAC) et les redistribue à des associations caritatives comme les Restos du cœur ou le Secours populaire français.
Depuis 1987, l’Europe utilise les excédents de la Politique agricole commune (PAC) et les redistribue à des associations caritatives comme les Restos du cœur ou le Secours populaire français.

REUTERS/Eric Gaillard

Par RFI

L'aide européenne aux plus démunis a obtenu un sursis de deux ans, ont annoncé lundi 14 novembre 2011 les ministres européens de l'Agriculture réunis à Bruxelles. L'Allemagne, principal contributeur au Programme européen d'aide alimentaire (PEAD), a finalement accepté de maintenir sa contribution financière à l'aide européenne jusqu'en 2014.

Avec notre bureau à Bruxelles

Depuis 1987, l’Europe utilise les excédents de la Politique agricole commune (PAC) et les redistribue à des associations caritatives comme les Restos du cœur ou le Secours populaire français. En Europe c’est plus de 13 millions de personnes qui bénéficient de ce programme alimentaire.

Mais il est remis en cause par plusieurs pays européens qui jugent que la politique sociale doit être du ressort des Etats membres. Berlin avait d’ailleurs obtenu gain de cause en avril dernier après avoir déposé un recours devant la Cour européenne de justice.

L’Allemagne et la France sont finalement parvenues à un compromis. « Les Allemands ont accepté de maintenir un financement pour les deux années à venir, ce qui sécurise le financement des associations, a expliqué Bruno Le Maire, le ministre français de l’Agriculture. Et nous, nous avons accepté de reconnaître qu’aujourd’hui il était trop tôt pour dire : sur les dix prochaines années, on garantit le programme. Après 2014, on entre dans une période différente. Ce sera aux Etats de négocier avec la Commission et de regarder quelles autres solutions on peut trouver ».

Les 480 millions d’euros de l’aide européenne aux plus démunis ne sont donc reconduits que pour 2012 et 2013. En 2014, la politique sociale ne sera plus européenne. C’est la renationalisation de l’aide sociale que l’Allemagne préconisait.

source: rfi.fr

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article