Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

» Blog Archive » Formes de Notre dame des landes

 

 

1 -  NOTRE DAME DES LANDES L’ACIPA et le CéDpa se réjouissent des conclusions de la commission des pétitions qui les a auditionnés mercredi 20 mars.

La Direction Générale Environnement de la commission européenne a confirmé être en attente des réponses de l’Etat français, étrangement absent, et étudie désormais le dossier avec la Direction Générale de la Concurrence. Le fait que deux directions travaillent désormais conjointement montre la pertinence de nos questions depuis des années : sur le montage financier du contrat, sur le flou du financement de la piste qui resterait pour Airbus, sur le respect des lois européenne et française sur l’eau, les zones humides et les espèces protégées, les porteurs de projet vont devoir s’expliquer, non plus devant des opposants qu’ils méprisent mais devant l’Europe. Et les discours incantatoires sur le développement ou le désenclavement de l’Ouest ne suffiront plus.
Il est probable que dans les tous prochains mois, la commission décide de se rendre sur place, son intention d’agir en amont étant bien claire. Nous espérons évidemment que le gouvernement saura raison garder et ne tentera pas de passer en force sur le terrain, malgré les conseils fort mal avisés de certains responsables politiques locaux. Car notre détermination est totale pour empêcher l’irréversible.

 

 

Garden vole and pesticide, keywords: garden gardener pesticide water vole carrot chemical toxic herbicide insectiside mask health residue food sustainable environment nutrition cartoon

 

 

2 - Condamnation de l’Etat à indemniser un agriculture suite à un cancer provoqué par les pesticides

L’Etat a été condamné jeudi 22/03 par la Cour d’appel de Nancy à indemniser l’agriculteur Dominique Marchal qui avait développé un cancer (syndrome myéloprolifératif, reconnue comme maladie professionnelle en 2006 par le tribunal des affaires de sécurité sociale d’Epinal) provoqué par des substances contenues dans des pesticides et herbicides. C’est «une première judiciaire en France», a estimé Maître Lafforgue, l’avocat de D. Marchal. C’est la première fois en France que l’Etat indemnisera ce type de préjudice. Avec ce jugement, il est enfin reconnu que des fautes ont été commises par les fabricants de pesticides. Cette décision qui devrait faire jurisprudence pourrait avoir comme conséquence la reconnaissance de telles fautes en faveur d’autres agriculteurs dont des dossiers sont en cours d’instruction. « Nous nous réjouissons d’une telle décision. Elle doit avoir comme conséquence des décisions politiques fortes allant dans le sens d’une exclusion du marché de toutes les substances cancérigènes ou perturbatrice du système endocrinien suspectées » déclare François Veillerette porte-parole de Générations Futures. « Nous ne doutons pas que l’Etat sera prendre les responsabilités qui lui incombe en matière de protection de nos concitoyens. » conclut-il.

 

source

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article