Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par: Loïc Struys
18/04/12 - 19h05

vidéo

Le ton est monté sur le plateau de BFMTV ce mercredi matin, où Jean-Jacques Bourdin recevait Nicolas Sarkozy. Le journaliste s'est emporté lorsque le président sortant n'a pas pu chiffrer, avec exactitude, le nombre de soldats français décédés en Afghanistan. Il s'est trompé à trois personnes près.

Pour voir la vidéo, cliquez ici.

À cinq jours du premier tour, Nicolas Sarkozy était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV. Un face à face de plus d'une demi-heure lors duquel Bourdin est revenu sur la présence de la France en Afghanistan. À ce sujet, le journaliste a demandé à Nicolas Sarkozy de chiffrer avec exactitude le nombre de soldats français tués sur le sol afghan. "À mon souvenir, il doit bien y en avoir quatre-vingts, quelque chose comme ça. Entre soixante-dix et quatre-vingts".

À l'évidence, Sarkozy ne s'attendait pas à une question aussi précise. Cette réponse fut trop vague aux yeux du journaliste qui, à la manière d'un professeur, a commencé à élever la voix. "Quatre-vingts et quelque chose. Soixante-dix. Combien Nicolas Sarkozy?". Visiblement désarçonné, le président sortant a alors répondu "plusieurs dizaines. Je ne me souviens pas à l'unité près". C'est alors que Bourdin s'est indigné. "Vous ne connaissez pas le nombre de soldats français tués en Afghanistan? Et les derniers morts tués par des balles des soldats afghans que nous avons formé", s'est-il emporté, le regard sévère, la voix haute.

"Monsieur Bourdin, n'élevez pas la voix, parce que c'est un sujet trop grave pour ça", a tempéré Sarkozy. Au final, ils sont quatre-vingt-trois à être mort en un peu plus de dix ans (Jean-Jacques Bourdin nous excusera) de présence des soldats français en Afghanistan. Nous vient une question: une campagne présidentielle est-il un exercice de mémoire ou un débat d'idées?

source: 7sur7.be

Tag(s) : #Présidentielles 2012

Partager cet article