Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

“Strongest level” typhoon NEOGURI may hit Fukushima plant area on 711

 

MAJ 16h

Le super-typhon Neoguri balaie le sud du Japon

Des centaines de liaisons aériennes ont été annulées et plus de 500 000 personnes ont reçu un ordre d'évacuation au moment où un puissant typhon s'abat dans le sud-ouest du Japon. Il devrait toucher Tokyo dans le courant de la semaine.

 
La dépression cyclonique Neoguri, classée un moment super-typhon, a perdu une partie de son intensité, mais demeure d'une puissance exceptionnelle avec des bourrasques de vent atteignant 250 km/h.
 
Le typhon devrait atteindre sa puissance maximale à son passage sur l'archipel d'Okinawa, un chapelet d'îles situées à environ 1600 km au sud-ouest de Tokyo, dans la journée de mardi.

 

 

 

L'agence météorologique japonaise (JMA) a toutefois mis en garde la population contre les fortes pluies et contre de possibles inondations sur l'île de Kyushu, la plus occidentale des grandes îles nippones.
 
« La population doit agir avec la plus grande prudence », a commenté Keiji Furuya, ministre responsable de la gestion des catastrophes naturelles.

Un mort et une dizaine de blessés
 
Un homme est porté disparu à Okinawa et plusieurs autres personnes ont été légèrement blessées, rapporte la chaîne de télévision NHK.
 
Plus de 50 000 foyers sont privés d'électricité et les raffineries pétrolières y ont cessé leurs activités.
 
Il n'y a pas de centrale nucléaire à Okinawa, mais deux se trouvent sur l'île de Kyushu située sur le trajet que le typhon devrait emprunter.
 
Toutes ces installations ont été fermées depuis l'accident de la centrale de Fukushima en mars 2011.
 
La base aérienne de Kadena, l'une des principales installations américaines à Okinawa, était en état d'alerte maximale et toutes les activités extérieures ont été interdites.
 
La JMA estime que Neoguri conservera une partie de sa puissance en poursuivant sa route vers le nord avant de dévier vers l'est au passage de Kyushu puis de l'île centrale d'Honshu et de s'approcher de Tokyo vendredi.
 
« Mais il sera alors plus faible. Tokyo peut s'attendre à beaucoup de pluie et à quelques bourrasques de vent », a précisé l'agence météorologique.
  
Source

Être toujours prêt :
http://echelledejacob.blogspot.fr/p/blog-page_5.html

 

 

↑ Image satellite du 7 juillet 2014 à 17:30 UTC

 


Selon la Japan Meteorological Agency, le “très fort” cyclone NEOGURI pourrait frapper la région de la centrale nucléaire de Fukushima ce 11 juillet 2014.

Sa pression au centre est de 930 hPa, la vitesse maximake des rafales est de 70 m/s (135 kt, 252 km/h). La Japan Meteorological Agency déclare que c’est le plus fort cyclone connu pour un mois de juillet.
Ils ont publié des communiqués d’alerte pour la préfecture d’Okinawa pour la première fois depuis 10 ans sur les fort niveaux de houle et les vents violents et ils recommandent de prendre des dispositions immédiates pour se protéger.
Il est attendu sur la partie principale du Japon pour le 10 juillet 2014.

Ils déclarent que NEOGURI devrait s’affaiblir en passant sur la partie principale du Japon, ils l’ont néanmoins anticipé en mettant en place un front de pluies saisonnier.
Il est donc demandé au Japon oriental d’être extrêmement prudent vis-à-vis des pluies violentes et des orages avant l’arrivée du cyclone lui-même.

 

Tepco prévoit de retirer le couvercle

 

du réacteur 1 début juillet.

http://www.jma.go.jp/en/gms/index.html?area=0&element=0&mode=UTC
http://www.jma.go.jp/en/typh/typh5.html
http://weathernews.jp/typhoon/
http://www.jma.go.jp/en/warn/

Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.

source

 

Les météorologistes japonais l'appellent  " la tempête de la décennie". Et à la base aérienne de Kadena, une installation militaire américaine sur l'île d'Okinawa, un commandant a décrit le typhon "comme étant le plus puissant à frapper l'île en 15 ans."

Le super typhon Neoguri a actuellement des vents maximums soutenus de près de 250 km/h et pratiquement une force de catégorie 5. Il se dirige tout droit vers des îles du Japon, et ses bordures extérieures sont en train de s'abattre sur l'île d'Okinawa.


Neoguri devrait  s'affaiblir au moment de passer sur les principales îles du Japon, mais  il est si grand et si puissant qu'il devrait probablement toucher terre avec au moins une force de catégorie 2 causant des dommages importants.

Une question urgente est la sûreté des centrales nucléaires du Japon. Dans le sillage du tsunami de 2011 et le désastre subséquent à la centrale de Fukushima Daiichi, il est important d'examiner si une vulnérabilité similaire se pose ici.

Fukushima est située au nord de Tokyo sur la plus grande île du Japon, Honshu. Au moment où le typhon atteindra ce point, il devrait avoir perdu beaucoup de sa force. Mais il y a un certain nombre d'autres réacteurs répartis sur les îles. L'endroit le plus exposé est au Sud Ouest de l'île de Kyushu, où selon les prévisions actuelles le typhon devrait toucher terre en premier.

Selon des rapports par Reuters, il y a deux centrales nucléaires sur l'île. Un porte-parole de la société pour Kyushu Electric Power Co. a déclaré qu'il y avait des programmes en place tout au long de l'année pour protéger les centrales contre les intempéries.

Sera-ce suffisant ? Selon l'expert Edwin Lyman, la bonne nouvelle est que l'ensemble  des centrales nucléaires du Japon sont actuellement fermées, en attendant l'autorisation de redémarrer car ils instituent de nouvelles protections de sécurité, y compris la construction de digues plus élevées . 
"Une centrale à  l'arrêt n'est pas toujours sans risques, parce que l'on doit encore assurer le refroidissement du combustible ", explique Lyman. Mais dans l'ensemble, il pense que les protections les plus récentes, combinées avec le fait que les  réacteurs soient à l'arrêt suggèrent une vulnérabilité moindre que celle qui existait en 2011.
"Je dirais qu'ils sont probablement dans une meilleure position qu'ils ne l'étaient pour résister à des inondations massives à partir d'un typhon, et le fait que les réacteurs aient étés fermés pendant un certain temps, augmente le niveau de confiance " , ajoute Lyman. "Mais il y a encore des problèmes, et nous devons simplement espérer que s'il y a une inondations massives dans l'un des réacteurs, que les mesures qui ont déjà étés mises en place soient suffisantes pour y faire face."


http://www.motherjones.com/environment/2014/07/supertyphoon-neoguri-japan-nuclear-plants-fukushima

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/


Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article