Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un producteur laitier de Nihonmatsu, dans la préfecture de Fukushima, jette du lait cru présentant un niveau élevé de radioactivité.

 

Il a laissé un mot disant « Si seulement, il n’y avait pas la centrale… »

 Ce producteur vivait en dehors des zones d’évacuation (obligatoire et planifiée). Une part de son désespoir était qu’il ne serait pas dédommagé pour ses pertes et privations par le gouvernement parce qu’il vivait en dehors des zones d’évacuation ordonnées par le gouvernement. Il avait probablement et tristement raison.

 

Soma city est à environ 43 km de la centrale.

 

 

 Le Yomiuri Shinbun rapporte (14 juin) :
On a appris le 13 juin qu’un producteur laitier de 50 ans s’est suicidé, laissant un mot disant « si seulement il n’y avait pas de centrale nucléaire ». Il avait déjà fait abattre ses vaches et abandonné sa ferme.

Selon ses proches, le corps du fermier a été trouvé dans une grange le 11 juin. Il avait écrit sur le mur de la grange avec un morceau de craie blanche « je n’ai plus envie de travailler » et « pour tous ceux qui sont toujours dans la production laitière, ne laissez pas de centrale nucléaire vous avoir ».

Le producteur vivait dans la zone où l’expédition de lait cru a été suspendue au début, et il jetait tout le lait qu’il tirait de ses vaches. Début juin, il s’est débarassé de 30 vaches. Il avait succédé à ses parents dans la laiterie. Sa soeur aînée a déclaré au journaliste du Yomiuri qu’elle était réticente à parler de son frère par égard pour ses enfants, mais qu’elle voulait dire aux gens pour la centrale (et comment elle a détruit son frère).

Un des amis du fermier, un homme de 51 ans, a dit « il n’arrêtait pas de dire qu’il n’y aurait pas de dédommagement (du gouvernement) parce qu’il n’était pas dans les zones d’évacuation ». Un autre fermier de 53 ans qui le connaissait a dit « à chaque fois que je l’ai vu, il était angoissé parce qu’il avait tout perdu, merci à la centrale nucléaire. »

 

 

 


Ex-SKF signale avec une vidéo une énorme émission de vapeur ou de fumée qui a envahi la centrale, pas d’infos dans les sites japonais pour l’instant.

VIDÉO: ICI

Bistro Bar Blog

– 14 juin 2011: Nouvelle contribution d’Arnie Gundersen. Arnie commente les rapports concernant les niveaux de substances radioactives, émanant de Fukushima, piégées par des filtres à air de voitures, à Tokyo et sur la côte ouest des USA durant tout le mois de mars et d’avril à la suite du désastre nucléaire de Fukushima. Une vidéo pour les anglophones. Ce ne sont pas de bonnes nouvelles.

 

- 14 juin 2011: Aggravation de la situation sanitaire des employés de TEPCO. La semaine passée, deux employés de TEPCO avaient été diagnostiqués comme ayant dépassé les 600 millisieverts. Aujourd’hui, ce sont 6 autres employés de TEPCO quo dépassent la dose personnelle de 250 millisieverts.

 

- 13 juin 2011: Radioactivité 1000 fois supérieure à la norme à 80 km de Fukushima. Témoignage d’un journaliste. Une vidéo pour les anglophones. Ce ne sont pas de bonnes nouvelles.

kokopelli

Bien triste nouvelle…et des découragements de ce genre on a pas fini d’en voir malheureusement…

Pour l’émission de vapeur, imaginez si on était au mois de Mars, avec des températures beaucoup plus froides, on y verrait constamment un énorme panache de vapeurs radioactives s’en échapper. Si on en voit presque pas, c’est juste que les températures sont plus élevées en cette période de l’année.


Jo ^^"l'éveil 2011"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article