Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans certains quartiers de Tokyo, les rayonnements radioactifs dépassent ceux de la triste Tchernobyl. Le Gouvernement japonais et des experts discutent actuellement d'évacuations massives.

 

11896_IMG_4106_Tokyo.jpgComme je l'ai noté le mois dernier, le rayonnement dans certaines parties de Tokyo est plus élevé que dans la zone d'exclusion de Tchernobyl.

La nécessité d'évacuer certaines parties de la capitale tentaculaire de 35 millions d’habitants qui semblait encore hier une perspective incroyable et inconvevable se trouve aujourd'hui comme étant probable , et certains experts disent que la possibilité ne peut plus être ignorée. Cela paraît fou, mais ce projet d'évacuation d'une grande partie des tokyoïtes est désormais sérieuse et étudié dans le plus grand secret car d'énormes et complexes questions se posent, et la première d'entre elles "comment faire vite et bien ?".

En effet, comme le Japon Times le rapporte aujourd'hui, le gouvernement japonais a commencé à discuter de l'éventuelle nécessité d'évacuer le Japon et ce, juste après le séisme:

Dans les jours qui ont suivi l’explosion du réacteur nucléaire n°1 de Fukushima, le gouvernement a reçu un rapport disant que 30 millions d'habitants dans la zone métropolitaine de Tokyo aurait dû être évacuées, ce que l'ancien Premier ministre, Naoto Kan, a révélé dans une récente interview :

«Ce fut un moment crucial où je n'étais pas sûr si le Japon pouvait continuer à fonctionner comme un État", at-il dit.

Après le séisme du 11 Mars et le tsunami qui a paralysé l'usine, Kan a instruit plusieurs entités pour simuler un scénario catastrophe. Une de ces évaluations a révélé que toute personne résidant de 200 à 250 km de l'usine - une zone qui engloberait la moitié à l'ensemble de Tokyo - aurait dû être évacuées.

 

Il serait temps de passer à l'action.

 

Ghisham Doyle pour WikiStrike


Source : washingtonsblog

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article