Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ci-après l'hypothèse, quelque peu étayée, d'un journaliste indépendant américain, concernant les évènements qui se sont passés le 11 mars au Japon.
Je présente cela comme une fiction, car il va très loin dans ses affirmations et n'étant pas assez qualifiée pour en juger, je vous la présente telle quelle. Il y a malgré tout des choses qui m'avaient inconsciemment frappée à l'époque où j'ai diffusé des vidéos et photos de la catastrophe sur le blog et qui me font "tilt" à la lecture de cet article.
Le journaliste s'appelle Jim Stone, ce qui a permis à ses détracteurs de dire qu'il portait bien son nom, "stoned", qui signifie "défoncé" en anglais.
 
Voilà d'abord la "lettre ouverte" qu'il a écrit au président de TEPCO (traduite par Chantalouette)
Lettre ouverte à Masataka Shimizu, président de TEPCO

 

Je m’excuse de ne pouvoir parler votre langue; peut-être que vous parlez la mienne .
Les illusions peuvent nous posséder, et la vérité peut nous libérer. Je suis sûr que depuis le début vous avez crû dire la vérité, parce que vous parliez du domaine possible sur le plan technique. Il n’y a pas de doute que vous aviez vos ingénieurs nucléaires pour vous conseiller sur ce qui était techniquement possible à Fukushima Daiichi. Ils avaient raison.
Quand j’ai entendu le type d’excuses que vous avez présenté, cela m’a touché le cœur, et accéléré ma recherche de la vérité. A présent, je crois que vous avez été victime d’une mauvaise information concernant ce qui s’est passé à Fukushima Daiichi. Concernant votre responsabilité pour ce qui c’est passé là, les conseillers de votre compagnie ont probablement raison. Cela n'aurait pas du arriver.
La catastrophe est exponentiellement pire que n’importe quoi d'autre connu, parce que vous êtes toujours coincé dans la structure d’esprit de ce qui est techniquement possible. Mais laissez moi introduire un nouveau point de vue, qui va au-delà de la technique.
Et si c’était un sabotage? Et si une nation ennemie avait déclenché le séisme et le tsunami avec une arme nucléaire dans la partie la plus profonde de l’océan à proximité de la côte japonaise ? Et si des gens d’une autre nation en qui vous aviez confiance avaient saboté le système de contrôle avec un virus et pendant l’année de leur présence avaient réussi à « truffer » l’endroit d'explosifs dont un nucléaire ? Est-ce que ce n’est pas plus sensé ? Pourquoi le réacteur 4 a-t-il été détruit par une explosion ?J’ai vérifié que vous étiez sincère au sujet du réacteur 4, il a réellement été désassemblé.
Êtes-vous conscient que les gens à qui vous aviez confié la sécurité de votre installation maintenaient une liaison avec des données par internet dans le confinement du réacteur 3 jusqu'à cette explosion massive, et qu'ils l’on dit à la presse israélienne. ? Leur aviez-vous dit qu’ils pouvaient avoir une telle liaison, ou l’ignorez vous encore ?
La seule chose cohérente dans tout ce qui a été de travers est que la destruction a été guidée avec précision du début à la fin. Cela n’aurait vraiment pas pu être pire. Cela seul est suspect. Le réacteur 3 a disparu. Vos employés ne le pensent probablement pas, parce que la salle de contrôle leur dit qu’il est encore là.
J’ai une question
Et si les personnes à qui vous avez confié votre sécurité utilisaient toujours ces informations de connexion pour brouiller les relevés ? Pensez –y.
Mon coeur va vers les 50 de Fukushima. Ils ne savent vraiment pas à quel point ceci est grave. A quel point c’est sans espoir, comme c’est accablant.
Je ne croirais jamais aussi longtemps que je vivrais que cet incident était de votre faute, de celle de vos employés ou du peuple japonais. Vous avez fait la chose honorable de vous être excusé, sans même avoir tous les éléments, je sais que vous êtes resté éveillé la nuit à réfléchir et à vous demander en boucle si tout ceci est réel ; l’honneur est le sommet des priorités dans la culture Japonaise, et tout ceci est tellement impensable.
C’était un acte de guerre. Pourquoi l’enceinte de confinement du réacteur 4 a-t-elle explosé? Comment l’hydrogène gazeux mélangé à de l’air a-t-il pu atomiser le ciment ? Pour atomiser le ciment, il faut une force explosive intense et ciblée, une force qui ne peut être obtenue avec un mélange de gaz à l’air libre. Cherchez d’autres réponses. Confiez votre sécurité à nul autre que votre propre peuple. Ne sous-estimez jamais le mal dont d’autres cultures sont capables. Ne continuez pas votre vie dans un état d’auto-accusation.
J’ai passé deux ans à étudier la culture qui vous a fait çà, avec l’intention de devenir l’un d’eux. Deux ans avec un point de vue de l’intérieur. J’ai participé à plus de cent réunions, lu beaucoup de leur littérature, et après avoir conclu que c’est une culture capable de N’IMPORTE QUEL sorte de mal, je les ai quitté. Réfléchissez-y.
Votre peuple a subi une blessure, qui je crois, se révèlera avec le temps être la pire que votre nation ait expérimenté. Mon cœur va vers le peuple japonais, et je l'encourage à regarder à l'extérieur, pas à l'intérieur, pour la réponse à l'évènement de Fukushima.
Je suis avec vous.
Jim Stone

 

Et puis, voici développés son argumentation concernant les évènements :
- La magnitude du séisme aurait été entre 6 et 6.7, l'USGS ayant menti à son propos (argument développé en détails plus bas).
- Le tsunami aurait été provoqué par une arme nucléaire dans la fosse du Japon.
- Le Japon a offert à l'Iran de lui fabriquer de l'uranium enrichi.
- Le réacteur 3 a totalement disparu.
- L'explosion du réacteur 4 est assimilée à l'effondrement du bâtiment 7 du World Trade Center. Il n'est pas possible techniquement qu'il y ait eu une explosion d'hydrogène, pour différentes raisons, (j'ai tenté la traduction, mais j'ai craint des erreurs sur le plan technique et j'ai laissé tomber) l'explosion serait due à une arme nucléaire dans l'enceinte de confinement, déguisée en caméra de surveillance, qui aurait été d'une taille plus grande que nécessaire.
Il diffuse des photos (prises par les drones) et une vidéo sur son site :

Traduction des phrases rajoutées sur la photo. De haut en bas, et de gauche à droite, successivement :
"Cette voiture montre combien tout cela est grand"
"Cette cheminée à hydrogène a été installée après Three Mile Island pour se débarasser de l'hydrogène en cas d'urgence. Ces cheminées n'ont pas besoin d'électricité pour fonctionner. Les explosions n'ont pas été causées par l'hydrogène."
"Le combustible avait été extrait du réacteur 4 et ce dernier n'était pas du tout en fonction quand le tsunami a frappé. COMMENT A-T-IL DONC EXPLOSÉ ? Le réacteur 4 est l'équivalent du bâtiment 7 pour le WTC le 11/09"
"J'ai placé cette voiture au sommet du dôme du réacteur 4"
"Le réacteur 4 se trouve ici. Le dôme est sur un autre côté du bâtiment de confinement"
"J'ai placé cette voiture au sommet de ce mur également pour vous montrer qu'ils avaient vraiment plus de 1.20 mètres d'épaisseur. Cette épaisseur est le minimum pour un confinement Mark 1, bien que les installations puissent être améliorées sur ce plan. Fukushima l'était sans aucun doute."
A propos du dôme du réacteur 4 qui ne se trouvait pas sur le bâtiment du réacteur

Traduction des légendes photos ci-dessus :

"La preuve irréfutable que le réacteur 4 était en arrêt à froid quand il a explosé. Le crochet de la grue est attachée au dôme.
Les boulons sont enlevés. Le dôme se trouve dans l'aire de service, comme prouvé sur ces photos à haute résolution. Ce réacteur ne contient pas de combustible, comme déclaré par TEPCO.

Les japonais ne sont pas stupides. Je me demande ce qui s'est réellement dit là dans les cercles intimes."
Pour le séisme, il diffuse une vidéo tournée dans une salle de rédaction d'un journal. Les japonais sont coutumiers des séismes et pour un séisme de 9, ils n'auraient pas continué leur travail devant l'ordinateur :
"Il s'agit d'une vidéo tournée dans une rédaction dans la zone la plus touchée du Japon, et elle dit tout. Le tremblement de terre est en direct. Ils sont inquiets qu'il y ait un tremblement de terre, mais la plupart des gens restent assis sur leurs chaises. Certains continuent même à taper sur leurs ordinateurs. Notez aussi que la plupart des choses restent sur les bureaux, juste à la fin, une imprimante laser est toujours sur une table bon marché, etc. Des objets tombent, mais les choses rentrent rapidement dans l'ordre, pendant qu'un journaliste lit en anglais un script de dévastation avec tout l'entrain de quelqu'un de sot payé qui ne croit pas ce qu'il dit comme dans un reportage de pub."

Voici la vidéo en question :


Par rapport aux dégâts qu'aurait du occasionner, selon lui, un séisme de 9 :

 

 

Le séisme de Kobe a été estimé entre 6,9 et 7,2. Un séisme de 9 est cent fois plus puissant.

 

Sendai est à seulement 88 km de l'épicentre de ce "9.0" qui aurait du tout dévaster dans un rayon de 1850 km si c'était vrai. Tout le Japon aurait trinqué. Essayez de trouver une photo des dommages sismiques à Sendai. Je vous mets au défi. Essayez d'en trouver dans l'une des villes côtières, à pas plus de 50 km de « l'épicentre ». J'ai regardé pendant 5 heures, et sauf pour quelques réservoirs tombés près d'une brasserie, il n'y en a pas. Pas de photos de gratte-ciel effondrés ou d'immeubles élevés ne correspond à un 9.0 . Vous ne trouverez pas une seule photo de gratte-ciel où les vitres se sont brisées. Vous ne trouverez pas de poteaux électriques effondrés, pas de voitures retournées, pas d'arbres déracinés, pas de trains qui ont déraillé (sauf pour l'un que le tsunami a frappé), et la dégradation des routes est typique de même un 5. Vous ne trouverez pas de photos d'un seul bâtiment de plusieurs étages endommagé ou même de maisons à ossature de bois à l'extérieur de la zone du tsunami. À Sendai le tremblement de terre a bousillé des épiceries et des cuisines et c'est tout.

 


 

Et maintenant, je vais le dire comme je le sens. Je crois que l'histoire bidon du 9 a été utilisé comme couverture du séisme pour un tsunami nucléaire, qui a produit le tsunami de 9 lorsqu'il a explosé dans la fosse du Japon (où aucun tremblement de terre d'importance ne se produit) en guise de punition pour le Japon pour son offre à enrichir de l'uranium pour l'Iran. Le reste de l'histoire, la dissimulation, c'est opérations clandestines. J'en fais le pari. Dans les vidéos du tsunami, le tsunami dévaste des villes intactes et en bon état, où il est évident que les gens s'occupent comme d'habitude et que le tsunami va les piéger; pas de séisme de 9 qui aurait ravagé des débris. Le tremblement de terre est une histoire de papier mince collées ensemble par la foi imméritée d'un public crédule. Et les histoires? La CIA n'a pas embauché un million de personnes l'année dernière pour rien. S'il y a des preuves d'un 9, montrez-les moi. Un 9 dévaste une région de plus de 1850 km autour.

 


 

La nation tout entière devrait être en ruines, en particulier quand on voit les dégâts du séisme de 6,9 à Kobe et nulle part, nulle part en dehors de la zone du tsunami dans tout le pays ne se trouve un seul bâtiment à plusieurs étages endommagé, un seul pont effondré, une seule structure en bois endommagée, ou un seul gratte-ciel. S'il existe une seule photo qui peut être définitivement attribuée à ce tremblement de terre, montrez-là moi. La seule structure effondrée dans tout le Japon est une vieille maison de repos à proximité de Miyagi, le vrai épicentre. Pourquoi les voitures sont-elles garées tranquillement alors que le tsunami arrive? Pourquoi n'y-a-t-il pas eu d'avertissement? Pourquoi les sirènes tsunami ne se sont arrêtées qu'après l'arrivée du tsunami ? Serait-ce que le peuple et le Gouvernement n'avaient pas ressenti un tremblement de terre important et n'aient donc pas pris de mesure ?

 


 

Question: Pourquoi aucune route n'est-elle remplie de personnes essayant de fuir l'approche du tsunami ? Se pourrait-il que le peuple et le gouvernement ne s'y attendaient pas ? Les sirènes du tsunami n'ont ronflé qu'au moment de son arrivée, au lieu de 40 minutes avant, ce qui est le temps normal d'alerte avant la détection d'un vrai tremblement de terre océanique. Considérez cela. Des places de parking pleines de voitures, tout le monde au travail, personne ne tente de partir. EMBUSCADE!. Quand les gens continuer à taper sur leur clavier pendant un tremblement de terre, ce n'est évidemment pas ce qu'on nous a raconté.
I

Il est vrai que tous nous avons été attirés en premier lieu par les images spectaculaires du tsunami. Ce qui m'avait frappé à l'époque, comme je le dis en introduction à cet article, c'est que l'eau du tsunami est franchement foncée, voire noire, alors que les images du tsunami en Indonésie ne montraient qu'une eau un peu jaune, sableuse. Je n'y ai pas fait attention sur le coup, mais ce que dit Jim Stone me semble cohérent.

Et d'autre part, sur certaines vidéos, on tremble en voyant des véhicules qui circulent près de la côte, alors que la vague arrive, ces gens auraient du sentir la force d'un séisme de 9 et se mettre à l'abri.

Plus conspirationniste, tu meurs...


SOURCE


Traduction par Hélios

" Bistro bar Blog"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article