Image Flickr par dr_mike

Par François Marginean

On s’attend normalement à lire en arrivant ici, mais aujourd’hui, j’aimerais vous proposer ce segment de mon émission de radio L’Autre Monde traitant de la situation du nucléaire à Fukushima et ailleurs dans le monde, incluant le dossier de notre centrale nucléaire Gentilly-2, ici au Québec, qui a reçu le feu vert (insensé) pour sa rénovation et remise en service. Cet exposé dure à peine plus d’une heure et est beaucoup plus économique en temps que d’écrire ou de lire un article qui contiendrait toutes les informations partagées dans ce tronçon de l’émission.

Les médias corporatifs et les gouvernements, sans oublier tous les acteurs de l’industrie nucléaire, nous mentent et ne nous tiennent pas informés de la réelle situation. Le cas de Fukushima est foudroyant en ce sens. La couverture médiatique et informationnelle est de loin pire que lors de l’accident de Tchernobyl.

Un exemple frappant, parmi de nombreux autres, est qu’il aura fallu attendre DEUX MOIS pour admettre et entendre de la bouche de Tepco, du gouvernement japonais et américain et des autres autorités officielles compétentes en la matière, que les coeurs des réacteurs des unités no.1,2 et 3 avait fusionné, fondu, chose qu’ils savaient depuis le début, quelques jours seulement après le tremblement de terre et le tsunami. En fait, les coeurs avaient déjà commencé à fusionner quelques heures après l’arrêt des systèmes de refroidissement le 11 mars 2011.

Comment peut-on faire confiance à ces gens? C’est la même situation à la grandeur de l’industrie de l’énergie nucléaire.

Oui, l’énergie nucléaire est sécuritaire. Jusqu’à temps qu’un accident se produise. Après, c’est hors de contrôle et on a affaire à des déchets qui sont dangereux et radioactifs pour des périodes allant de quelques secondes à des milliards d’années.

Dire que Nikola Tesla avait découvert et fait fonctionner une technologie permettant de créer de l’énergie à partir des neutrinos, « du vide ». Une énergie vraiment propre et infinie, produisant de l’électricité qu’il pouvait transmettre à travers les airs sans fil électrique il y a plus de 100 ans!

Évidemment que les grands cartels de l’énergie et de sa distribution n’étaient pas très heureux de cela. Tesla, qui est de loin un des plus importants génies que la Terre ait portés, était multimillionnaires il y a 100 ans, de par ses créations géniales. Mais JP Morgan et d’autres l’ont ruiné, retiré ses fonds de recherches, et il a terminé sa vie comme un pauvre, ignoré. Un coup décédé, toutes ses inventions les plus importantes concernant la production d’énergie libre ont été rapidement mis sous clé, soustrait à l’héritage de l’humanité qui aurait dû vivre avec l’énergie libre depuis 100 ans maintenant. Mais non, nous sommes toujours esclaves du charbon, du pétrole, du nucléaire et des réseaux de distribution par les barons, les cartels, l’oligarchie de l’industrie de l’énergie.

Je vous laisse donc à l’écoute de ce compte rendu de la situation du nucléaire en général et de Gentilly-2 en particulier. Attention – contient un langage qui pourrait froisser certaines oreilles sensibles.

Les 7 du Québec