Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deux séismes modérés ont eu lieu au large de Fukushima dans les premières heures de lundi. L'USGS prévoit un risque minime de dommages importants.

commentaire :

Eaglefeather dans http://lesmoutonsenrages.fr/2014/06/15/vos-infos-news-liens-et-autre-du-lundi-16-juin-2014/ 2014 à 9 h 09 min (Modifier)

Un passage furtif pour signaler 2 séismes à deux heures d’intervale, à 18h20 et à 20h15 UTC, tous deux de 5.6 à 10 et à 50 km de profondeur et 70km au sud de Fukushima Daichi.


Ça n’a pas filtré dans la presse nipponne, mais la première a fait osciller sévèrement les installations sur le site de la centrale. Déjà qu’il y a fuite importante de tritium, il est désormais craint qu’au fur et à mesure de ces secousses, même à distance, qu’il y ait une fissuration de plus en plus importante des roches sous la centrale. Cette fissuration est susceptible de faire pénétrer de grandes masses d’eau, et si celles-ci entre en contact avec le corium le désastre pourrait être colossal. Ceci est un message d’un collègue nippon sur place à Fukushima-shi (ville)



Le premier séisme d'une magnitude de 5, 7 a son épicentre situé à environ 91 kilomètres au large de Honshu, la plus grande et la plus peuplée des îles du Japon, à une profondeur de 22 kilomètres. Il est survenu peu après 3 heures du matin, heure locale.


L'Agence météorologique du Japon a fixé l'ampleur de la première secousse à 5,8 ajoutant qu'il n'y avait pas de risque immédiat de tsunami.

Un second séisme de magnitude 5.6 est survenu deux heures plus tard à une profondeur de 39 km. Les villes les plus proches de l'épicentre incluent Iwaki, Kitaibaraki, Namie et Hitachi.

Les secousses ont étés ressenties sur le site de la centrale accidentée Fukushima Daiichi ainsi que sur le site de Fukushima Daini. La compagnie Tepco a indiqué ne pas avoir relevé d'anomalies sur ces 2 sites.

En 2011, la région a été frappé par un tremblement de terre dévastateur et un tsunami qui a tué plus de 18.000 personnes et a déclenché le pire accident nucléaire depuis une génération.

Le Japon est situé à la conjoncture de plusieurs plaques tectoniques et subit un certain nombre de tremblements de terre relativement violents chaque année.

Mais grâce à des règles de construction strictes, les tremblements de terre puissants qui pourraient causer des ravages dans d'autres pays surviennent souvent sans causer de dommages importants.

Tag(s) : #NUCLEAIRE