Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

- 17 mai 2011: Fusion des trois réacteurs de Fukushima: ils le savaient depuis le début!!!!. Mr Hosono, l’assistant du Premier Ministre du Japon, a donné des précisions sur ce qui s’est passé le 11 mars 2011. Pour le réacteur n°1, absence de refroidissement à l’eau pendant 14 h 09 mn, avec une montée subséquente de la température de 2800 °C seulement six heures après la rupture du système de refroidissement. Pour le réacteur n°2 absence de refroidissement à l’eau pendant 6 h 29 mn. Pour le réacteur n°3 absence de refroidissement à l’eau pendant 6 h 43 mn. Pour plus de précision, les tableaux et les croquis, voir ici. Le blogger Japonais, qui traduit toutes ces informations issues du quotidien Asahi Shinbun, ne peut cacher son indignation face aux déclarations du président de l’Agence de Sécurité Nucléaire, Mr. Haruki Madarame, qui déclare le 16 mai, donc hier, qu’il était parfaitement au courant de la fusion des trois réacteurs dès la fin mars et que l’Agence de Sécurité Nucléaire en avait prévenu le Premier Ministre! En bref, ils le savaient depuis le début. Le même Haruki Madarame avait affirmé, la main sur le coeur, le 12 mars 2011, qu’aucune enceinte de confinement ne pouvait être percée. En fait, les enceintes de confinement des trois réacteurs sont percées comme du gruyère. Nous préférons nous abstenir de tout commentaire vis à vis de ces crapules.

- 16 mai 2011: La presse Japonaise se lâche. Les nouvelles réelles commencent à suinter, petit à petit, au fur et à mesure que TEPCO est acculé et ne peut plus mentir. Aujourd’hui, cette presse annonce que, sans doute, les réacteurs 2 et 3 sont en fusion. TEPCO a précisé également qu’ils ont découvert, près de l’entrée d’eau du réacteur 3, des niveaux de césium 134 de l’ordre de 200 becquerels/centimètre cube, (encore plus élevés que la veille qui était déjà 2300 fois supérieurs à la norme) et des niveaux de césium 137 de l’ordre de 220 becquerels/centimètre cube, 2400 fois plus élevés que la norme. De plus, le niveau de radioactivité dans l’océan près de Fukushima serait de 3300 fois supérieur à la norme. De plus, TEPCO a découvert de l’eau radioactive, près de la prise d’eau du réacteur 3, qui s’écoulait dans l’océan avec des niveaux de césium 134 qui sont 32 000 fois supérieurs à la norme.

- 16 mai 2011: Incident de fermeture à la centrale nucléaire de Hamaoka. Chubu Electric Power Company a eu quelques soucis pour stopper le fonctionnement du réacteur 5 de cette centrale nucléaire lorsqu’ils ont découvert la présence de 400 tonnes d’eau de mer dans le condensateur dont une partie s’est introduite dans le réacteur. Problème de tuyauterie, comme d’habitude.

KOKOPELLI

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article