Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Comme c'est le cas de plus en plus souvent dans une société où Facebook joue un rôle central, c'est sur ce réseau social que la banque du sperme « Superm » a fait parlé d'elle ces derniers jours. Elle propose aux femmes « d'empêcher une autre tragédie. »

 

En photo, deux enfants. Pas n'importe lesquels. Idan et Yahav Gor. Deux enfants kidnappés par leur père la semaine dernière, puis poussés du haut d'un building pour se venger du divorce de la maman.

Dans le texte, l'annonce est encore plus précise: elle offre à toutes les mères et toutes les femmes la possibilité d'utiliser du « sperme bancaire » afin d'éviter le danger d'avoir un « père dangereux, violent et diabolique qui pourrait se réveiller un matin avec en tête l'assassinat des enfants du couple. »

Plus loin, l'annonce explique qu'il vaut mieux prévenir que guérir et se réveiller un matin en réalisant la catastrophe. Utiliser une banque du sperme comme Superm serait plus rassurant.

Après les réactions de colère des utilisateurs, la publicité a été retiré de la page Facebook de l'entreprise.

Le Professeur Shlomo Machia'h, l'un des administrateurs de la société, a déclaré en réponse: «Je tiens à souligner que cela n'a pas été fait avec mon consentement. Je ne connaissais pas le texte et je n'aime pas cette publicité. J'ai par ailleurs décidé de suspendre le contrat de la personne en charge de l'internet dans notre société. »

SOURCE

Tag(s) : #INSOLITE

Partager cet article