Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mobilisation continue pour Ronny Edry, fondateur d’«Israel Loves Iran ». Le mouvement né sur les réseaux sociaux il y a cinq mois a, depuis, dépassé les frontières virtuelles. C’est dans le monde bien réel, grâce à des actions concrètes, que les acteurs du mouvement diffusent leur message d’amour et de paix au peuple iranien. Après avoir placardé les portraits d’Israéliens et d’Iraniens sur les abribus et dans les rues de Tel Aviv, l’enseignant en graphisme a donné une conférence à Tedx, une « école des idées », sur l'histoire du mouvement.

Conférence à Tedx, à Jaffa.

« Not ready to die in your war » 

Avec 2 millions de vues chaque semaine sur Facebook et des centaines de posters diffusés chaque jour, le mouvement « Israel Loves Iran » a pris une ampleur considérable depuis sa création en mars dernier. Les messages de paix diffusés au peuple iranien - comme « Not ready to die in your war » ou « Iranians, we will never bomb your country » - grâce au médium d’Internet, ont permis d’instaurer un dialogue entre les internautes des deux pays. Car, comme le souligne le designer, « on peut créer de vrais liens sur Internet ».

Des actions concrètes dans le monde réel

Aujourd’hui, le mouvement n’est plus uniquement virtuel. En août dernier, Ronny Edry a organisé un voyage à Munich, l'occasion pour les internautes impliqués dans le mouvement de se rencontrer. Jeudi 6 septembre, le fondateur d' « Israel Loves Iran » a également donné une conférence lors d’un évènement organisé par Tedx, une structure qui vante le slogan : « les idées méritent d'être diffusées ». « J’étais tellement stressé que je ne me rappelle pas un mot de ce que j’ai dit. Mais à la fin, j’ai demandé au public s’il voulait bien diffuser le message pacifiste prôné par le mouvement », raconte Ronny Edry. L’auditoire brandit alors le cœur jaune en papier pour symboliser la paix et l'amour au peuple iranien. « Pour vous qui y êtes en Iran, pour vous qui vous trouvez au Moyen-Orient »source
Tag(s) : #INTERNET - COMMUNICATION

Partager cet article