Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Israël, qui a découvert ces derniers mois d’immenses réserves de gaz naturel, vient d’offrir à l’Inde une solution intéressante de livraison de gaz.

L’offre au gouvernement indien a été faite par le Ministre des Finances israélien, Yuval Steinitz, lors de sa visite la semaine dernière. Dans ses conversations avec le ministre des Finances Pranab Mukherjee et le conseiller à la sécurité nationale Shivshankar Menon, Steinitz a dit qu’Israël pourrait “volontiers exporter du gaz vers l’Inde.”



Selon certaines sources, les deux pays devraient mettre en place un comité commun dans le but de réaliser une étude de faisabilité de l’offre. Les discussions devraient s’intensifier au cours d’une visite du ministre indien des affaires étrangères en Israël en janvier : une visite extrêmement rare !

Jusqu’à présent, l’Inde est dépendant du Qatar et d’Oman pour les livraisons de gaz. L’Iran, qui pourrait avoir été un des principaux fournisseurs du pays, a finalement annulé un énorme accord après l’avoir signé, en raison du soutien indien au programme onusien de sanctions sur la République Islamique d’Iran. Un gazoduc Iran/Inde, via le Pakistan, devait être construit mais le projet a été abandonné après des considérations sécuritaires.

Israël qui est depuis sa création en carence énergétique permanente et où le marché de l’énergie est potentiellement instable à cause de ses relations avec les pays musulmans qui lui sont farouchement opposés, vient de découvrir une mine d’or de gaz naturel au large de Haïfa. Le gaz devrait être produit en très grande quantité dès 2013.

Israël a déjà commencé le processus d’exportation de son gaz vers l’Europe à travers la Grèce et Chypre. Vers l’est, l’Inde offre le meilleur marché pour l’Etat Juif et surtout donne l’assurance à Israel d’être un pays sans troubles politiques entre les deux pays.

Israël et l’Inde se sont rapprochées considérablement lors de la dernière décennie grâce à un partenariat stratégique qui comprend la défense, le contre-terrorisme et le renseignement. Des accords qui ont propspéré malgré les excellentes relations entre l’Inde et le monde arabe. Mais, contrairement au monde islamique, l’Etat Juif ne demande pas “la tête” de l’autre pour pouvoir mieux fonctionner.

L’Inde n’est pas seulement en manque grave d’énergie. Elle est trop dépendante du pétrole d’Asie Occidentale, où de nombreux pays sont dans une crise politique majeure. La croissance indienne serait gravement touchée en cas de flambée des prix de l’énergie. Depuis 10 ans, les gouvernements indiens successifs se sont engagés dans la diversification des sources d’énergie – du nucléaire aux énergies renouvelables, du gaz au vent : l’Inde veut tout.

Pierre Marzouk – JSSNews

source: JssNews

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article