Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Publié par Marc Lafontan |

Quand on cherche à alimenter correctement son blog et ne pas juste jouer à l'aspirateur suceur de nouvelles tout azimut, je trouve perso difficile de démêler qui alimente les différentes sources d'infos ( officielles ou alternatives) afin de croiser correctement les données trouvées sur le net ... exemple, la Syrie, ses révoltes , guerre des chiffres et des perceptions ..

Par exemple, L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) est une des sources la plus citée par les agences de presse occidentales "officielles" : problème, ce mec est accusé d'œuvrer pour les Frères musulmans ... et à l'autre extrême on retrouve infosyrie.fr soi disant spécialistes de géopolitique et du Proche-Orient qui prétend que tout ça n'est qu'un montage CIA-Mossad et bla bla ... bref, difficile de savoir ce qui se passe en toute objectivité ...


Je me suis demandé, ( c'est lundi, chuis en forme) qui est donc derrière Info Syrie , qui alimente les Mécanopolis, Voltaire, Wikistrike and co et une constellation de sites dit "alternatifs" qui se contentent de copier-collé juste parce que "c'est contre le système donc c'est vrai " ?


Je vois partout ce site comme source, mais personne ne semble se demander qui sont les webmasters de ce site là ? 1 heure sur Google le temps de vérifier et croiser les infos, et voilà ce que j'ai trouvé :



Suis tombé sur ce petit entrefilet : "Le voyage en Italie de Marine Le Pen a commencé jeudi soir (20 octobre) , dans la région de Vérone, au Nord du pays. Le but : nouer des contacts politiques et économiques. Pour cette visite, Marine Le Pen est venue avec Ludovic de Danne, chargé des affaires européennes et des relations avec la presse étrangère, ainsi que Frédéric Chatillon. L'ancien leader du GUD – groupuscule étudiant d'extrême droite « musclée » - qui s'occupe aujourd'hui de la communication de Mme Le Pen, semble très impliqué dans les contacts italiens de la candidate, tout comme son collègue et ami Jildaz Mahé O'Chinal, présent lui aussi en Italie." Le Monde.fr


Chatillon ... Je me disais..mais où aie je déjà vu ce nom ?

L'agence de communication Riwal- référence à un prénom celte- n'est pas inconnue. En effet, cette société a succédé aux Editions des Monts d'Arrée (éditeur d'un seul ouvrageLes Rats Maudits, histoire des étudiants nationalistes de 1965 à 1995) il y a une quinzaine années et a rassemblé la fine fleur du GUD- Groupe Union Droit- du début des années 1990.

Le GUD, créé en 1968, a longtemps été le principal mouvement d'extrême droite de la jeunesse étudiante. Il s'est rendu célèbre pour ses actions violentes, notamment dans son fief de l'universté parisienne d'Assas . Riwal dispose de nombreux clients parmi lesquels, la Fondation Brigitte Bardot et le Front national.
On retrouve aujourd'hui, chez Riwal, deux figures de l'époque: Frédéric Chatillon et Jildaz Mahé O'Chinal.
Ces deux-là se connaissent depuis longtemps. Quand ils étaient étudiants, ils avaient fondé l'association du Marteau de Thor (un dieu nordique) où les étudiants d'extrême droite s'entraînaient aux sports de combat.
Ils sont aussi tous deux proches de Dieudonné et d'Alain Soral. M. Mahé O'Chinal a été confondateur aux côtés de M. Soral et d'un autre ex-"gudard", Philippe Péninque, d'Egalité et réconciliation.
Aujourd'hui, M. Péninque est un conseiller très écouté de Marine Le Pen. M. Chatillon, quant à lui, a accompagné Soral et Dieudonné, à l'été 2006, lors d'un voyage au Liban et ... en Syrie, pays dans lequel il dispose de nombreux contacts au plus haut niveau. Une région où se rend très régulièrement Frédéric Chatillon. (Source )

En Syrie
Syrie, été 2006.
De gauche à droite: Ahmed Moualek, du site Labanlieuesexprime, Dieudonné, Thierry Meyssan du Réseau Voltaire, Alain Soral et Frédéric Chatillon

Frédéric Chatillon marque alors son époque. Il est plus qu'un président du GUD, il est le GUD. Dans l'esprit : culte du corps, pratique des arts martiaux, violence, antigauchisme primaire, goût prononcé pour la provocation. Mais aussi dans l'ascendant qu'il exerce sur ses semblables : chef de bande, c'est lui qui faitprendre au GUD un tournant dit "antisioniste" radical - il travaillera d'ailleurs dans une librairie diffusant des écrits négationnistes et néonazis. Comme d'autres gudards, il s'est engagé aux côtés des nationalistes croates, au début des années 1990.

Aujourd'hui âgé de 43 ans, Frédéric Chatillon dirige Riwal, une entreprise de communication qui travaille essentiellement avec le FN. Pour le reste, il n'a pas beaucoup changé. Il adore l'humour potache et veille, comme un "grand frère", aux destinées du GUD. Il admire la République sociale italienne de Mussolini : son fonds d'archives a permis récemment l'édition d'un DVD hagiographique sur les dernières années du Duce par la Semis, une petite boîte de production d'extrême droite "hardcore".
(...)
Frédéric Chatillon, fervent supporteur du Hezbollah, a des amitiés syriennes haut placées et solides. Quand la contestation a commencé à gagner en Syrie, fin mars 2011, il a apporté son soutien au régime de Bachar Al-Assad en ces termes : "Le lobby sioniste (aux ordres duquel est la presse française) rêve de déstabiliser votre magnifique pays. Tous ceux qui participent directement ou indirectement à ces manifestations se font complices de ce lobby (Page Facebook du groupe We Are Syria, 26 mars 2011)." Un peu plus tard, en juin, à mesure que le pouvoir syrien s'enfonçait toujours plus dans la répression violente, il a même créé le site Infosyrie.fr, organe "de réinformation" au profit du régime syrien. Le site est d'ailleurs domicilié à la même adresse et enregistré au nom de l'entreprise de Frédéric Chatillon, Riwal.
Frédéric Chatillon occupe une place à part dans la galaxie mariniste, étant l'époux de Marie d'Herbais, une amie d'enfance de la présidente du FN, employée au service communication du parti, avec qui il a six enfants. Tous deux organisent des dîners pour présenter Marine Le Pen à des avocats ou des hommes d'affaires."C'est un ami", dit de lui la candidate à la présidentielle (...).
Bon professionnel, produisant des visuels efficaces, modernes et esthétiques, Frédéric Chatillon s'est chargé de la réalisation des plaquettes de son amie pour la campagne interne du FN. Aujourd'hui, il a franchi un palier et s'est taillé un rôle à mi-chemin entre le prestataire de services et le conseiller en communication. (Source)

On ne s'étonnera pas de retrouver ce gland de Soral en pleine promo sur "Infosyrie & Alain Soral : ce que nous avons vu à Damas et Hamas " faire un article carte postale lors d'un voyage de 48 heures où il a tout vu et tout compris ...décidement la blogosphère est bien petite quand on fouille un minimum ...
Bon ben voilà, tout est dit ....
Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article