Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Barack Obama

Barack Obama

Avec les coupes budgétaires que connait l’armée américaine voire le Pentagone, s’élevant à des dizaines de milliards de dollars, mener des frappes contre la Syrie demande de nouveaux investissements. Le Pentagone ne peut que se tourner vers le Congrès, pour solliciter cette aide. C’est l’une des raisons pour lesquelles, le président américain Barack Obama a préféré se remettre à leur avis mais, ce n’est pas tout. 

Les Etats-Unis ont mis en place une équipe de hackers très performants, pour mener des cyber-attaques contre l’infrastructure syrienne de défense.  De nombreux spécialistes sont maintenant impliqués dans la planification de cette opération, selon le Commandement américain (US Cyber ​​Command) des ces équipes de choc. Il est en charge de cette opération militaire contre la Syrie qui est actuellement dirigée par au moins cinq destroyers lance -missiles, qui sont actuellement en Méditerranée, près des eaux territoriales syriennes.

Ces forces militaires américaines spécialisées dans le hacking, devront déployer de nouvelles capacités de cyberguerre, si finalement, l’opération a lieu, après les accusations fantaisistes américaines sur  l’utilisation d’un agent neurotoxique mortel, par les soldats gouvernementaux.

 

Un porte-parole du Pentagone a refusé de commenter les procédés d’attaques de ces hommes aguerris à la cyberguerre . Néanmoins, les cibles susceptibles de ces cyberattaques comprendront la neutralisation des commandes électroniques et des systèmes de contrôle utilisés par les forces syriennes , comportant leurs ordinateurs gérant leur défense aérienne et d’autres réseaux de communications militaires. La crainte américaine étant que la Russie aurait livré, déjà, les fameux S300, les milices les plus puissants au monde, et les Chinois aussi, avec des missiles de défense.

Les équipes de cyberguerre de l’armée américaine sont sous la responsabilité de la nouvelle US Cyber ​​Command, qui fait partie du commandement stratégique américain, qui est monté en puissance, avec le renforcement de son personnel, ainsi que ses capacités, au cours des dernières années.

Néanmoins, ne vous méprenez pas. Si l’Antéchrist Barack Obama va au Congrès, c’est juste pour une raison qui lui tient à cœur: massacrer des Syriens innocents en toute "légalité". Avoir du sang sur les mains et déclarer que, lui, en tant que prix Nobel de la paix prix Nobel de la guerre, il n’a fait que la volonté des Américains, même comme son opinion publique est largement contre cette intervention. Il reste vraiment un seul paramètre qui peut mettre en veilleuse l’action, l’attitude russe…

Hier, Obama a surpris son petit monde. " Je suis prêt à agir face à ce scandale ", a déclaré le président américain, ajoutant, «Aujourd’hui, je demande au Congrès d’envoyer un message fort au monde, pour lui dire  que nous sommes prêts à aller de l’avant, ensemble, comme une seule nation. " Puis, dans la foulée, Obama et Biden ont quitté la Maison Blanche avec un cortège vrombissant, pour aller jouer une partie de golf. Cet homme est dangereux !

SOURCE

Intervention en Syrie : Obama se dégonfle, Flamby se ridiculise     

 

Manifestations en Angleterre, Australie, Jordanie, Grèce, France, Turquie, Venezuela et aux Etats-Unis contre une intervention en Syrie (MAJ 20H10)

Tag(s) : #3 ème guerre mondiale

Partager cet article