Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soldats israéliens près de la frontière avec la bande de Gaza

Soldats israéliens près de la frontière avec la bande de Gaza

Rebelote. Cela fait 60 ans que ça dure et, c’est toujours la même dialectique sublimée mais rien au bout. Les arabes lancent des cris d’orfraie, Israël joue les vierges effarouchées et rien ne bouge dans le sens de la paix. Au contraire même, le Gouvernement israélien, autiste jusqu’au bout des ongles, agrégé ès chantage poursuit sa colonisation sans que personne ne condamne. Une information passée inaperçu est la demande de l’ONU à Israël de revenir sur sa décision d’annexion du Golan. Vous avez vu ça dans les médias « mainstream » ? Evidemment, non.

Le président américain s’est entretenu hier,  vendredi, par téléphone avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le chef d’Etat égyptien Mohamed Morsi, appelant une fois de plus à la «désescalade» des tensions dans la bande de Gaza disent les médias. Ce n’est pas vrai du tout, voici ce que le président américain a dit à ses deux interlocuteurs:

S’adressant à Morsi :

« Monsieur le président, vous avez intérêt à demander aux membres du Hamas d’arrêter tout de suite leur violence contre Israël. Ils ont pour obligation la protection des civils parce que, s’il y a des victimes civiles, ce sont eux les principaux responsables. Nous saurons par cette mission si effectivement l’Egypte est toujours notre allié dans la région parce que, votre rôle est majeur dans la cessation de cette obsession à vouloir détruire Israël ».

S’adressant à Netanyahu:

« Je peux vous rassurer, monsieur le Premier ministre, de notre soutien indéfectible face à l’épreuve que traverse votre pays. Il est temps de passer aux choses sérieuses en menant une vraie opération de dissuasion sur ces terroristes »

Donc, aucune surprise de voir que, tôt ce matin, l’armée israélienne a eu le feu vert de détruire le QG du Hamas. Que signifie « une vraie opération de dissuasion sur ces terroristes » ? Sinon de décapiter les dirigeants du Hamas. Ne soyez pas surpris que Ismaïl Haniyeh le responsable du Hamas soit exfiltré par les autorités qataris ou tunisiennes, juste avant l’opération terrestre de Tsahal…On peut conclure que le président américain n’est pas rancunier car Bibi souhaitait sa défaite. Enfin, il ne peut que faire la politique américaine..

Les sempiternels dindons de la farce du conflit israélo-palestinien sont donc les arabes. Ceux qui se couchent toujours devant les Etats-Unis, même quand leurs intérêts sont menacés. Il suffit de regarder ce qui se passe en Syrie pour s’en convaincre. Une bande de lâches incapables de penser par eux-mêmes…  source

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article