Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Extinction Protocol
L’inquiétude augmente au sujet de fissures importantes apparues dans la région de Uttar Pradesh en Inde.
21 juin , 2011 Hamirpur, INDE Les fissures très étendues qui ont été observées à plusieurs endroits dans les plaines indo-gangiennes pourraient être dues à des mouvements d’un corps granitique gigantesque situé en-dessous, a mis en garde un scientifique Indien résident aux États-Unis.
 « C’est mon appel sincère au gouvernement Indien d’enregistrer les activités sismiques dans la région avant qu’une catastrophe majeure n'arrive. » a déclaré Ramesh Singh, qui a étudié de manière extensive la sismologie de la région, alors que l’inquiétude augmente au sujet des fissures se formant dans différents districts de Uttar Pradesh.
Si les orientations de fissures aussi grandes sont dans le sens est-ouest, alors les fissures pourraient être liées à un stress à la surface de la terre en lien avec les mouvements de ce gigantesque corps granitique qui apparaît vers Jhansi, » a-t-il ajouté. Singh, qui était Professeur Senior à l’institut Indien de Technologie à Kanpur, est maintenant Professeur à l'université George Mason à Washington et vice-président de la Commission Géo-Risk de l’Union Internationale de Géodésie et de Géophysique.

Il a dit que cette masse gigantesque située sous la région est inclinée en direction du nord-est avec une profondeur atteignant entre 300 et 500 m vers Kanpur et 1200m vers Lucknow. Il a dit que lui et ses collègues avaient étudié la configuration de ce craton (corps massif gigantesque) en 1990 en utilisant la méthode magnéto-tellurique.
« Si le mouvement de ce “craton” granitique est changé suite à des raisons tectoniques, on pourrait voir un affaissement à grande échelle, vu que la faille est présente le long de Kanpur-Lucknow ; il pourrait y avoir le risque d’une grande déformation à la surface » a prévenu Singh. L’effet d’un mouvement de ce bloc se répercuterait en larges fissures, a-t-il dit. Sa lente déformation pourrait aussi entraîner des tremblements sismiques qui auraient pu ne pas être remarqués par la population.
Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article