Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour soigner nimporte quelle maladie (= symptome), il suffit de ne plus manger que des plantes (ou rien), beaucoup l'ont expérimenté et documenté. Non seulement les symptomes disparaissent, mais ils font place à une nouvelle conscience.
Il ne s'agit nullement de "privations" comme le pensent les junkies de la bouffe, mais bien d'une libération. La récompense à la fin est largement à la hauteur d'éventuelles difficultés initiales liées au sevrage, car il s'agit bien d'une drogue.

Nous sommes tous comme des cons à courir derrière la bouffe alors qu'elle nous fait du mal, beaucoup de mal, dont nous ne somme même plus conscients. Pire qu'un cocainomane qui n'a pas de mal à identifier la cause de son problème, nous sommes devenus incapables d'établir une relation entre mal être/maladie et comportement alimentaire.
A se demander si nous n' avons pas effectivement été programmés pour être une race d'esclaves complètement dépendants....

L'histoire est simple, et vous la trouverez par exemple là:

The origins of agriculture: a biological perspective and a new hypothesis
de Greg Wadley & Angus Martin
Department of Zoology, University of Melbourne
Publié dans Australian Biologist 6:96 – 105, Juni 1993
Texte original (anglais) que je vous recommande chaudement.

La mise en esclavage progressive des peuples, les "grandes civilisations" et aussi la surpopulation trouvent leur origine dans l'agriculture. Les produits laitiers et les céréales (le gluten) - le fameux pain qui va avec les jeux - sont une drogue exogène qui nous ont complètement pervertis.
Exorphine est un terme qui désigne des molécules d'origine alimentaire ayant le même effet que les endorphines, donc des endorphines exogènes. wiki
Le mal originel, n'est pas une pomme, mais plutôt une baguette :-)

La schizophrénie aussi est un des effets de cette malnutrition.
Dohan (1966, 1984) and Dohan et al. (1973, 1983) found that symptoms of schizophrenia were relieved somewhat when patients were fed a diet free of cereals and milk

Nous sommes tous des drogués, et tant que nous mangerons du pain (au gluten), nous serons dans la dépendance et resterons des esclaves. C'est mathématique!

Il faut y voir aussi la cause du matérialisme, puisque nous somme tous dressés à chercher le bonheur à l'extérieur de nous mêmes.
La dépravation d'un peuple commence avec l'agriculture.

Les esclavagistes dealers n'ont pas de soucis à se faire, et ils ont encore un coup d'avance puisqu'ils sont en train de continuer à tout pervertir génétiquement avec leurs saloperies d'OGM.

Renoncer à ingérer des saloperies signifie de meilleures performances physiques et mentales, un taux vibratoire beaucoup plus élevé, une bonne santé et un bien être inimaginable (avant).

Ne plus manger du tout est la libération complète: Plus de "il faut bien manger", qui nous sert comme par hasard d'excuse pour justifier notre soumission à l'esclavage.
Une liberté retrouvée.
A condition d'être prêt. Pour la grande majorité complètement illusoire. Une vérité qui rend les junkies agressifs.

La nourriture bon marché pour chats qu'on trouve en supermarché (whiskas et cie), c'est de la merde avec du sucre. Le sucre rend l'animal malade, et dépendant: Il ne veut plus de nourriture saine. Pour qu'il retrouve la santé il faut le sevrer progressivement. Et c'est beaucoup plus difficile pour nous que pour le chat.

En attendant, la vie sans gluten, sans sucre et sans produits animaux a une tout autre qualité.
Mais expliquez donc à un junkie comment est la vie sans drogue ... il ne commencera à réfléchir que quand il ira trop mal et surtout, quand il en aura identifié la cause, ce qui n'est pas gagné dans le cas d'une drogue aussi répandue, dans un monde ou la depression, les maladies et la dépendance sont devenus une normalité.

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article