Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon ma perception, La quête de Dieu ou de LA vérité ne consiste pas à demeurer dans la prison, mais plutôt comprendre la prison et à s’en échapper – et ce mouvement vers la liberté peut créer une perception différente, une nouvelle culture, un monde différent. Je ne parle pas de changer une cage pour une autre. Je ne parle pas ici de révolution sanglante, mais de révolution intérieure, de celle qu'aucune arme, aucune propagande, aucune peur ne peut altérer une fois que vous avez nettoyé vos perceptions, rallumé votre Lumière et que vous faîtes des choix en fonction de ce que vous voulez, et non de ce qu'on attend de vous et dont vous vous sentez responsable mais pas heureux de l'être ....


Ce qui me dérange le plus à lire une majorité de communiqués officiels dans ma lecture médiatique quotidienne, c'est qu'ils mentent..tout le monde ment..c'est devenue une "norme" dont on rigolait avant mais qui est devenue une manipulation grande échelle dans notre temps actuel .. et je trouve ça vraiment chiant.. pas inattendu, mais chiant .. c'est vraiment clair et net que lorsqu'il arrive quelque chose de grave, les pouvoirs et leurs médias ne nous comptent que des pipeaux ... même quand tu le sais d'avance [mot clé : sur informé vaguement parano] et qu'en bout de compte il n'y a rien de neuf dans ta perception, les voir aller est vraiment pénible et donne une bonne idée sur ce qu'on aura à vivre et à qui faire confiance quand ce sera notre tour.
Au nom de préserver un certain rythme d'économie, et garder le contrôle, la population est "sacrifiée" en croisant les doigts que ça n'empire pas , et quand effectivement ça empire, tu les vois patiner en direct face à la réalité des faits... on pourrait mettre ça sur le compte du deni ( refuser de voir la réalité en face) alors qu'en bout de compte c'est uniquement un calcul pour sauver du fric, la bourse, l'économie et gérer la foule en sauvant les apparences ... quel mépris ...tu les voir mentir toute l'année au niveau économique, au niveau climatique, en fait pas mal à tous les niveaux pour sauvegarder leur carrière, leur pouvoir et leur idée de société, mais quand tu les vois également en action lors de gros coup dur, ça en devient révoltant ...
La répétition de cette technique face à des événements cosmiques donc "inattendus" ( Nouvelle Orléans, Haiti, Japon, et autres) donne une indication du niveau d'adaptation qu'il nous faudra avoir en cas de pépin, car pépin il y aura ... l'aplomb et l'indécence de leurs mensonges, que ce soit au Japon ou en Europe est vraiment démonstratif de comment la population est perçue, gérée et finalement laissée à elle même . T'as beau le savoir, y être confronté à cette échelle là est vraiment ... sidérant . "Ils" te laissent tomber, point. Croire qu'un quelconque salut arrivera de ce bord là est du vrai deni . Les préparatifs en cas de pépin devraient donc être en conséquence , c'est la base pour survivre une certaine période sans avoir en plus ce genre de souci ..et perso, je vous dis que le pépin, il est à veille d'arriver.

Je sais, c'est relativement "facile" de dire ça, alors que je suis à quelques milliers de km de la cocotte minute, vivant avec des chiens de traîneaux dans la forêt boréale au 49 ième paralléle ( avec les conséquences que cela implique de mon bord, tout n'est pas paradisiaque)... je ne suis pas confronté au quotidien à l'horreur des villes, des cités, du racisme, de la job abrutissante et des conséquences que cela entraîne sur un individu, exterieurement et surtout intérieurement etc etc ...

J'arrête pas de le dire, selon ma perception, on est rendu au delà d'une crise économique, on est rendu à la convergence de plusieurs crises, et probablement même une crise évolutive qui chapeaute le tout, avec une structure qui fuit de tous les bords et des colmatages avec des bouchons idéologiques dans lesquels je vois avec stupéfaction tant de monde s'engouffrer en pensant qu'ils ne couleront pas avec le foutu bateau dont ils n'étaient que les galériens inconscients ...

Soyons clair et net, la liste est longue : les changements terrestres ne sont pas une "période" un plus difficile avec cette recrudescence de catastrophes, non, ça va continuer et surtout empirer .. la crise écononique ne va pas soudainement arrêter et vous retournerez au confort de l'endettement et de la consommation ... la qualité des produits que vous mangez ne va pas soudainement redevenir à la hauteur de ce que nos anciens ont connu ... le radicalisme dans la perception de "l'autre" par rapport à sa couleur de peau, son origine, sa différence, ne va pas soudainement s'effacer ... les cons ne vont pas soudainement disparaitre... ni les prédateurs ... ni les conditionnements qui ont conduit notre société au point où elle en est ...
Face au lourd boulet que trainent actuellement notre société , on peut faire différents choix, encore faudrait il savoir sur quels conditionnements ils reposent ...
J'ai déjà fait plusieurs billets sur ma perception de la blosphére, qui est déjà elle même une mini bulle mais en plus divisée en sous bulles ... on y retrouve majoritairement ceux qui cherchent une porte de sortie. Que ce soit en théories de cométes, de planet X, de calendrier, de conspirations diverses en-autant-que-t'en-as -plein-ta-page web- démerdez-vous-et-triez, d'engagements politiques divers, de fascisme subtil, en cris, en larmes, en rognes, en révolution, tout y est ... mais en bout de compte, à part blogguer , ça fait quoi concrétement ? informer ?

Je vois souvent dans mes stats des gens qui passent 2,5 minutes sur un article qui a pris une vie au gars à pouvoir l'écrire, le lecteur a t il vraiment été informé dans sa newz-phagie quotidienne où il avale 40 articles tous contre le systéme et tous avec une explication de comment le changer ??? ou ne fait il que renforcer sa perception mais continue pareil son train train ? A-t-on peur de ce que l’on ne connaît pas ou, plutôt, a-t-on peur de perdre ce que l’on connaît ? Vous ne trouvez pas qu'il y a une volonté délibérée à travers n'importe quelle news de nous faire constament baigner dans la peur, au point où on en rajoute même par nous mêmes en allant chercher l'extra par quelques histoires fumeuses ?

Je pense qu'il est temps de faire un nettoyage par nous mêmes, qu'il est temps de faire un pas en arrière, re-examiner objectivement nos connaissances, notre culture, nos acceptations au nom de... pour mieux plonger sur comment notre perception des choses, souvent dictées par notre ego, nous empeche de voir la porte de la cage, grande ouverte ... Se connaître soi-même — les activités, les interminables dialogues , les fantasmes, les illusions sans fin de l’ego, le réseau des mouvements qui lui sont propres — c’est cela, abolir la souffrance. Cette réflexion n'a rien d'utopique, ou de philosophique, comme un souffle vite passé sur votre océan de peur, c'est également un moyen de vivre concrétement.

"Seule l’innocence peut être passionnée. Les innocents ignorent la douleur, la souffrance, même s’ils ont vécu des milliers d’expériences. Ce ne sont pas les expériences qui corrompent l’esprit, mais les traces qu’elles laissent, les résidus, les cicatrices, les souvenirs. Ils s’accumulent, s’entassent les uns sur les autres, c’est alors que commence la souffrance. Cette souffrance, c’est le temps. Le temps ne peut cohabiter avec l’innocence. La passion ne naît pas de la souffrance. La souffrance, c’est l’expérience, l’expérience de la vie quotidienne, cette vie de tortures, de plaisirs éphémères, de peurs et de certitudes. Nul ne peut échapper à ces expériences, mais rien n’oblige à les laisser s’enraciner dans le terreau de notre esprit. Ce sont ces racines qui suscitent les problèmes, les conflits et les luttes incessantes. La seule issue, c’est de mourir chaque jour au jour précédent. Seul un esprit clair peut être passionné. Sans passion, on ne voit ni la brise qui joue dans le feuillage, ni l’eau éclaboussée par le soleil. Sans passion, point d’amour. "
Krishnamurti
vu sur "au bout de la route "
Tag(s) : #SAGESSE

Partager cet article