Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Demander de faire quelque chose contre les armes à feu tout en touchant d'énormes cachets pour promouvoir la violence au cinéma, cela peut sembler paradoxal  sinon totalement  hypocrite !
Un Youtuber a donc invité ces célébrités à aller se faire f...



Toutes les célébrités ne sont pas en contradiction avec leurs croyances, mais les 45 dans la vidéo ci-dessous méritent le titre d'hypocrites cinq étoiles.

Avez-vous vu le clip "Demandons un plan" avec des visages très familiers qui exigent  avec suffisance que nous agissions pour que le Congrès mette au point un plan après les récentes tragédies comme Sandy Hook ?
Le pire , c'est que l'on nous demande de comprendre. . . quelque chose. . . et de demander au Congrès de faire. . . quelque chose. Bien que cela soit très vague, nous savons que l'objectif principal de la PSA (association anti armes) est de contrôler strictement les armes à feu.

A plusieurs reprises, ces célébrités disent: «Assez».

Un YouTuber en a eu marre de cette hypocrisie et a compilé tous les clips du PSA avec des scènes représentant de la violence gratuite avec des armes à feu. Le contraste est étonnant et pourrait porter à rire, s'il n'y avait pas la gravité de la fusillade, l'exploitation des victimes, et une demande de contrôle des armes par ceux qui glorifient la violence graphique comme un divertissement tout en recevant un salaire massif pour cela.

Sans surprise, ces messages ont été soutenus par le regroupement des maires qui veulent rendre les armes illégales qui est co-présidé par nul autre que Michael Bloomberg le maire de New York.

Bloomberg est à la pointe du combat pour la révocation du droit des armes à feu, jouant sur la peur et les fusillades récentes. Le New York Times a écrit: "Malgré tout, le maire cherche à agir rapidement, conscient que l'indignation du public pourrait vite.s'estomper.



http://www.activistpost.com/2012/12/celebrity-gun-control-psa-coupled-with.html

Tag(s) : #USA

Partager cet article