Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hassan Rohani, le 14 juin 2013 à Téhéran (Iran).

 

Qui est le nouveau Président Iranien?

 

Hassan Rohani (en persan : حسن روحانی), né le 12 novembre 1948 à Sorkheh, est un homme d'État, diplomate et universitaire iranien.

Candidat à l'élection présidentielle iranienne de 2013, Hassan Rohani, présenté comme le seul candidat modéré de la campagne, est élu président de la République islamique d'Iran au premier tour, avec 50,68 % des suffrages exprimés.

Biographie

Né à Sorkheh, près de Semnan, il commence ses études religieuses en 1960, d'abord dans le séminaire de Semnan avant de rejoindre celui de Qom en 1961. Admis à l'université de Téhéran en 1969 où il obtient sa maîtrise de droit en 1972, Rohani continue ses études au Royaume-Uni à l'université calédonienne de Glasgow dont il détient un doctorat en droit.

Avant la Révolution de 1979

En tant que jeune clerc, il commence ses activités politiques en suivant Rouhollah Khomeini pendant les débuts du mouvement de protestation islamique en Iran.

Après la Révolution de 1979

Après la victoire de la révolution, il est élu député au Majlis en 1980 et le demeure pendant vingt ans, occupant la fonction de vice-président de l'Assemblée de 1992 à 2000. Durant la guerre Iran-Irak, Rohani est membre du Conseil suprême de défense de 1982 à 1988 et le chef de son Comité exécutif entre 1986 et 1988. Il est également le commandant des Forces aériennes iraniennes de 1986 à 1991.

Hassan Rohani est le secrétaire général du Conseil suprême de sécurité nationale de 1989 à 2005. Il est par ailleurs membre du Conseil de discernement depuis 1991, puis de l'Assemblée des experts depuis 2000. D'octobre 2003 à août 2005, il est également le négociateur en chef du dossier nucléaire iranien.

Présidentielle de 2013

Le 14 avril 2013, il annonce sa candidature à l'élection présidentielle du mois de juin. Il bénéficie du soutien des « modérés » et fédère autour de lui le camp des « réformateurs » de l’opposition. Il reçoit en outre le soutien des anciens présidents Mohammad Khatami et surtout d'Hachemi Rafsandjani dont la candidature a été rejetée. Enfin, le candidat Mohammad Reza Aref se retire quatre jours avant le scrutin en sa faveur. Le 14 juin, il est élu en remportant 18 613 329 voix sur un total de 36 704 156 votes soit 50,68 % des suffrages.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hassan Rohani de Wikipédia en français (auteurs)

 

Résultats des éléctions:

 

 

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Élection présidentielle iranienne de 2013 de Wikipédia en français (auteurs)

 

 


Iran : quels changements avec Rohani ? par ITELE


La presse iranienne était unanime dimanche pour saluer la victoire du religieux modéré Hassan Rohani à la présidence, insistant sur la forte mobilisation des électeurs pour la "modération".

"Le soleil de la modération s'est levé", annonce le quotidien Arman. Etemad évoque "le salut de l'Iran au cheikh de l'espoir" en publiant en couverture une photo d'Hassan Rohani, souriant et faisant le V de la victoire.

Pour le quotidien réformateur Shargh, l'élection de Rohani signifie aussi "le retour de l'espoir et la victoire des réformateurs et des modérés" qui ont uni leurs forces face aux conservateurs divisés. Les voix des conservateurs ont en effet été dispersées entre quatre candidats.

Les quotidiens reviennent aussi sur la décision cruciale du candidat réformateur Mohammad Reza Aref, qui s'est désisté en faveur de  Rohani quelques jours avant le scrutin.
   "Rohani va loger rue Pasteur (l'adresse de la présidence iranienne) et
Mohammad Reza Aref va passer à la postérité", affirme le journal réformateur Aftab (Soleil).

Samedi soir, alors que plusieurs de milliers d'Iraniens fêtaient la victoire de leur candidat, des appels ont été lancés pour qu'il intègre le gouvernement en contrepartie de son geste.

Les quotidiens conservateurs ont insisté sur la victoire du peuple iranien, reprenant le message du guide suprême l’ayatollah Sayed Ali Khamenei, alors que le taux de participation a atteint officiellement 72,7%.

"Le vrai vainqueur est le peuple iranien", titre le quotidien Tehran Emrooz, qui avait milité en faveur du maire de Téhéran, le conservateur Mohammad Bagher Ghalibaf.

 Le quotidien ultraconservateur Vatan Emrooz a le jeu de mots facile en titrant "Un religieux élu à la tête du gouvernement", "Rohani" signifiant religieux en persan.
Enfin, pour le quotidien Jomhouri Eslami, "le choix d' Hassan Rohani signifie un OUI des Iraniens à la modération et un NON à l'extrémisme".

Rohani "envoie le message que les Iraniens haïssent la pensée extrémiste et veulent que la modération dirige le pays", ajoute l'éditorialiste.

Mais, souligne-t-il, "la modération ne signifie pas faire des compromis avec les puissances dominatrices (occidentales) et oublier les droits du peuple iranien". Pour obtenir la reconnaissance de ses droits, le président doit s'appuyer "sur la raison et la logique", affirme le journal.

 

Source: almanar.com.lb

 

SOURCE

 

IRAN : le modéré Hassan Rohani remporte la présidentielle + USA = communiqué

 

 


‹ 2009 • Drapeau de l’Iran              Élection présidentielle iranienne de 2013 14 juin 2013 Type d’élection  présidentielle Démographie électorale   Inscrits  50 483 192 Votants 36 704 156

  

72.7% Red Arrow Down.svg 14.5%

 
Hassan Rouhani 2.jpg

Hassan RohaniAssociation du clergé militant Voix 18 613 329

   
  

50,68%

 
Mohammad Bagher Ghalibaf2 cropped.jpg

Mohammad GhalibafSociété islamique des ingénieurs Voix 6 077 292

   
  

16,56%

 
Saeed Jalili cropped.jpg

Saïd JaliliFront pour la stabilité de la Révolution islamique (en) Voix 4 168 946

   
  

11,35%

 
Mohsen Rezaee.jpg

Mohsen RezaïParti pour la modération et le développement (en) Voix 3 884 412

   
  

10,58%

 
Silver - replace this image male.svg

Ali-Akbar VelayatiParti de la coalition islamique Voix 2 268 753

   
  

6,18%

 
MohmmadGharazi.jpg

Mohammad GharaziSans étiquette Voix 446 015

   
  

1,21% Résultats de l'élection présidentielle de 2013 par comté   Élection présidentielle iranienne de 2013

  •      Hassan Rohani
  •      Mohammad Ghalibaf
  •      Saïd Jalili

La carte sera remise à jour en fonction de la mise à jour des résultats


Président de la République islamique d'Iran

Sortant
Élu

 

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article