Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Okeanos

Alors que les spéculateurs continuent à spéculer tranquillement, le ministère du Développement a décidé de punir un boulanger pour avoir distribué des pommes de terre gratuitement à ses clients, il y a deux semaines. Selon le quotidien « Eleftheros Typos », le ministère a imposé une amende de 5 000 euros au boulanger.

Un communiqué publié par le Secrétariat général du Commerce a déclaré que le commerçant a été puni pour tromperie envers les consommateurs, car les pommes de terre ne sont pas toutes grecques, mais aussi françaises, selon les factures. En outre, il a été accusé pour occuper illégalement le trottoir, car les sacs de pommes de terre «occupaient» l’espace extérieur du magasin et les pommes de terre ont été distribuées sans avoir obtenu une licence.

« Tromperie » et 5 000 € pour donner de la nourriture. 5 000 € d’amende : sans doute le prix de la générosité. Peut-être une manière également de mettre la pression sur la révolution des patates qui prend des proportions qui ne doivent pas beaucoup plaire aux grands distributeurs. Une manière aussi d’éviter cette solidarité en pleine expansion ?

Pas sur que cet exemple plaise à la population…

source : KeepTalkingGreece

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article