Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Crise de la dette | La manifestation contre l'austérité qui se déroule aujourd'hui à Athènes se passe dans une ambiance tendue: la police en est arrivée à utiliser des gaz lacrymogènes contre des jeunes qui lui lançaient des pierres

KEYSTONE

© KEYSTONE | Les manifestations sont particulièrement tendues à Athènes.

Des policiers grecs ont tiré des gaz lacrymogènes pour repousser des groupes de jeunes qui les bombardaient de pierres et de cocktails Molotov devant le Parlement dans le centre d’Athènes, en marge d’une manifestation contre l’austérité.
Les incidents se sont déclenchés alors que se poursuivait le rassemblement de plus de 50'000 personnes contre le vote prévu dans la soirée au Parlement d’un nouveau train de mesures d’austérité, dictées par les créanciers du pays.
Selon la télévision grecque Skaï, qui couvre ces escarmouches en direct, un manifestant qui est tombé d’un mur a été blessé à la tête.
Une première manifestation avait réuni la veille quelque 70'000 personnes à Athènes, alors que la Grèce est paralysée depuis mecredi par une grève générale de 48 heures.

 

Jeunes cagoulés

Les incidents ont commencé après une rixe entre un groupe de jeunes cagoulés et le service d’ordre du front syndical communiste Pame, qui se trouvait près de la barrière de fer dressée par les policiers devant l’entrée du Parlement.
Les jeunes ont jeté des pierres et des cocktails Molotov avant que les policiers répondent avec des tirs de gaz lacrymogènes. C’est au même endroit, traditionnellement le lieu de départ des affrontements en marge des manifestations grecques, qu’avaient également commencé hier des incidents similaires, qui ont ensuite duré plusieurs heures, émaillés de vandalismes, transformant le centre-ville en champ de bataille et blessant 70 personnes dont 50 policiers.
Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article