Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’émir du Qatar achète six îles grecques

L'île d'Oxia, dans l'archipel des Echinades, en mer Ionienne, est la première des six acquises par l'émir.

 

L'émir du Qatar vient d'acheter six îles grecques en mer Ionienne, pour 8,5 millions d'euros. L'archipel des Echinades, auquel appartiennent les îles, avait attiré l'attention de l'émir Hamad Ben Khalifa Al-Thani il y a quatre ans, alors que son yacht mouillait à Ithaque, toute proche, selon le Guardian. L'achat a nécessité dix-huit mois d'efforts, le temps de fixer un prix avec les propriétaires et de naviguer à travers les subtilités administratives locales.

Fin janvier, le Qatar avait annoncé son intention d'investir un milliard d'euros dans des PME grecques, par un fonds d'investissement commun avec la péninsule.

Denis Grivas, dont la famille possède cinq îles, a vendu la semaine dernière : "Elles sont dans ma famille depuis plus de cent cinquante ans. Mais nous ne sommes plus assez riches pour garder de telles propriétés, explique-t-il au Guardian, en regrettant les hausses d'impôts mises en place par le gouvernement grec depuis le début de la crise. Nous sommes très, très heureux de les voir partir. Elles sont sur le marché depuis quarante ans."

Selon le Guardian, les architectes de l'émir sont déjà sur les lieux pour dresser des projets de villas. Il semble qu'ils pourront obtenir l'autorisation d'ignorer une loi "imbécile", selon Ioannis Kassianos, le maire greco-américain d'Ithaque, qui limiterait la taille des futures maisons de l'émir à 250 m2. "L'émir avait répondu que ses toilettes faisaient 250 m2 à elles seules, et que sa cuisine devait en faire 1 000, sinon comment pourrait-il nourrir tous ses invités ?"


L'émir du Qatar, Hamad Ben Khalifa Al-Thani.


M. Kassianos croit savoir que l'émir, qui a promis un nouveau pipeline pour alimenter Ithaque en eau depuis le continent, a créé un fonds pour acheter la totalité de l'archipel, 18 îles au total, la plupart inhabitées.

En octobre 2011, le fonds souverain Qatar Holdings avait investi plus de 750 millions de dollars dans deux mines d'or en Grèce et pris une participation de 9,9 % dans le groupe European Goldfields, qui exploite les gisements. Le mois précédent, le fonds avait investi 500 millions d'euros dans le secteur bancaire grec en permettant la fusion des deuxième et troisième banques du pays, Alpha et Eurobank. source 

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article