Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Plus de peur que de mal ! Google, le géant de l'internet n’a écopé que d’une simple réprimande pour abus de position dominante.


En effet cette sanction est, au goût de plusieurs observateurs, clémente et très modérée pour Google, suite aux investigations de la FTC (la Commission fédérale américaine du Commerce).

L’enquête

Dans le cadre de l’enquête, la commission anti-trust avait examiné quelque neuf millions de pages de documents et entendu plusieurs cadres de la société sous serment. C’est en tout cas ce qu’a expliqué Jon Leibowitz, le président de la FTC lors d'une conférence de presse.

A ce sujet il affirmait : "C'est une enquête incroyablement poussée et méticuleuse de la Commission, et il en a résulté un ensemble d'accords forts et applicables".

Concessions


Pour arriver à cette réprimande, Google a dû signer un accord selon lequel, il s’engage à mettre fin à ses pratiques de reprise et d'utilisation de données d'autres sites, et à laisser les annonceurs exporter des données en vue d'évaluations indépendantes de leurs campagnes de publicité.

Le géant de l’internet s’est également engagé à proposer des licences à un prix "équitable, raisonnable et non discriminatoire" sur tous les brevets lui appartenant.

Les adversaires de Google toujours insatisfaits

De l’enquête aux engagements de Google, rien n’a convaincu les détracteurs de la firme américaine, qui ont fait part aux médias de leur volonté de porter leurs accusations d'abus de position dominante devant le département américain de la Justice.

source

 

Tag(s) : #INTERNET - COMMUNICATION

Partager cet article