Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rappelez-vous, les Américains ont demandé à l'Europe de leur donner toutes les écritures, virements, etc. pour surveiller les mouvements financiers des terroristes. Certaines banques se sont même fait taper sur les doigts pour avoir ouvert un compte à l'Iran, l'Irak, la Lybie, etc. Et pendant que les US hurlaient au danger en 2008, chez eux, Goldman Sachs avait accepté en gestion les milliards de... Khadafi!! Comme Etat terroriste, il n'y a pas mieux pourtant. C'est beau le terrorisme, surtout pour permettre aux Américains de gérer les comptes de ces mêmes terroristes. Le Wall Street Journal avait sorti un joli scoop de Margaret Coker et Liz Rappaport: "early 2008, Libya's sovereign-wealth fund controlled by Col. Moammar Gadhafi gave $1.3 billion to Goldman Sachs Group to sink into a currency bet and other complicated trades. The investments lost 98% of their value, internal Goldman documents show.". Ou: comment Khadafi s'est fait (avoir) par Lloyd qui l'a rasé à 98%. Et pour se faire pardonner, GS avait proposé à la Libye de devenir actionnaire de la banque. La suite est encore plus drôle: "In May 2009, Goldman proposed that Libya get $5 billion in preferred Goldman shares in return for pumping $3.7 billion into the company, according to fund and Goldman documents. Goldman offered to pay the Libyan Investment Authority between 4% and 9.25% on the shares annually for more than 40 years, which would amount to billions of dollars more ... After four all-day meetings in July 2009, the two sides agreed to a rejiggered deal that would make back Libya losses in 10 years"... Lire ici le WSJ. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article