Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Certains ont déjà reproché à Menthalo d’abuser de sa plume et de son style pour écrire des contes extraordinaires, aussi plausibles qu’invérifiables, sur les dessous de la géopolitique ou les manœuvres du Cartel. Ces détracteurs avouaient prendre un réel plaisir à lire ces aventures rocambolesques, où il est difficile de tracer la limite exacte entre réalité et fiction. Cet article est de ceux-là. Une multitude de faits réels, d’interviews réelles d’une actualité brûlante, qui pourraient déclencher un cataclysme à très court terme. Savourez … frissonnez … et priez que nos anges gardiens fassent leur travail avec autant de conscience et de réussite que ces 50 dernières années.
* (Voir l’épilogue en fin d’article)

Crise systémique

Le psychodrame de la crise de la dette semble atteindre son paroxysme.
Les Etats-Unis ont crevé le plafond de la dette, les villes, les comtés et les états américains tombent en faillite les uns après les autres, 45 millions d’américains subsistent grâce à des tickets de rations alimentaires. Certaines de leurs plus grosses banques (JPM, Citi, Bank of America, Morgan Stanley…) ont du être renflouées à de très nombreuses reprises par la Fed et en sont réduits à voler les fonds des particuliers et à faire un trafic de faux US Tbonds pour retarder leur faillite. Le chaos US est total.
Pour détourner l’attention, les agences américaines attaquent l’Europe et ses banques, que leurs complices ont préalablement chargées de produits financiers toxiques, des “armes de destruction massive” d’après Warren Buffet, dont le minuteur est arrivé à expiration.
L’Eurozone est au bord de l’implosion. Les états, grâce à la loi Rothschild, imposée par VGE en France d’abord, et en Europe ensuite, se sont endettés jusqu’à plus soif. Les francmacs des administrations et leurs frères dans les banques (comme Dexia) ont pourri tout le système, et les agents de Goldman Sachs ont maquillé les comptes, comme on embaume un cadavre.
La Fed et la BCE veulent continuer à faire tourner la planche à billets, pour permettre au système de perdurer, quitte à voir un Weimar planétaire.
La Chine, la Russie, l’Allemagne et leurs alliés veulent mettre un terme au système fiduciaire né de Bretton Woods. Cette guerre monétaire fait rage.


Iran-Israël

Pour détourner l’attention du peuple et pour le rendre plus docile, il va falloir lancer un film à grand spectacle, qui fera frissonner d’effroi dans les chaumières. Que diriez vous d’une Nouvelle Guerre Mondiale, où s’affronteraient l’Orient et l’Occident, puis les chrétiens contre l’Islam et ses moudjahidines, le couteau entre les dents.
Après le Printemps arabe et la mise en place des “Frères Musulmans” aux commandes des pays du Maghreb, …
Après le pillage de l’Or de Khadhafi et la renégociation des contrats gaziers et pétroliers libyens, laissant le pays en pleine guerre civile, …
Après la tentative de déstabilisation de la Syrie, par les mercenaires de l’OTAN, qui ne se cachent même plus d’utiliser Al Quaida …
Après la destruction de deux bases de missiles iraniens, la mise en scène d’une pseudo attaque de l’ambassade britannique, …
Un porte-avions Russe et son escadre défendent les côtes syriennes, face à des porte-avions américains, qui défendent Israël …
Les forces américaines débarquent par milliers en Israël, alors même que les forces spéciales préalablement stationnées en Irak, sont à la frontière Jordano-syrienne.
La Chine a massé une armée aux frontières pakistanaises pour défendre ses alliés contre les Américains.
L’Iran fait monter la tension dans le Détroit d’Ormuz, qui s’il était fermé, provoquerait l’effondrement de l’Occident.
Les porte-avions US dans le Golfe persique et en Mer d’Oman sont en état d’alerte maximum, chasseurs prêts à décoller à tout instant …
Les forces navales françaises et britanniques se pressent en ce moment même vers le “théâtre” des opérations pour participer à la grande parade militaire.

Le Baril de poudre est en place, quand va t’il exploser ?
Vous l’aurez compris, le feu d’artifice militaire ne va servir qu’à détourner l’attention de la faillite du système. Or, le 18 octobre, les agences de notation ont mis les pays européens en examen pour 3 mois, faites le compte. DSK, le 18 décembre, a donné un mois de survie à l’Eurozone…
Le Cartel avait dit à Lindsey Williams, que lorsque l’Europe plongerait, les Américains suivraient 2 ou 3 semaines plus tard … On peut supposer que tout cela est imminent, … mais cela pourrait être aussi bien reporté de quelques mois, par la grâce de nos anges gardiens. Qui vivra verra !


Le 8 novembre dernier, les Russes ont lancé de Baïkonour une fusée spatiale Zenit-2FG, lanceur à deux étages véhiculant une sonde Phobos Grunt, envoyée pour prendre des photos et des échantillons d’une des lunes de Mars, appelée Phobos. La fusée spatiale a eu une défaillance et les Russes en ont perdu le contrôle. Elle est restée en orbite basse autour de la Terre sans réussir à en sortir pour commencer son voyage vers Mars. Les équipes d’ingénieurs au sol n’ont pas à reprendre le contrôle de cet engin, qui attiré par la gravité terrestre, doit faire sa rentrée dans l’atmosphère en ce début janvier. Cette fusée a été dotée de carburant pour effectuer un très long voyage aller-retour vers Mars. De ce fait, elle est chargé de 9 tonnes de carburant extrêmement toxique, dont le peroxyde d’azote, un des constituants du Propergol. La rentrée dans l’atmosphère pourrait provoquer un violent feu d’artifice et ses débris, s’ils arrivaient jusqu’au sol, pourraient être une source de très grave pollution.
Le Lt Général Nikolaï Rodionov, ancien commandant du système de défense ballistique russe, a annoncé dans une interview à l’agence russe Interfax le 24 novembre, que HAARP en Alaska pourrait avoir interféré dans le système de contrôle de la fusée interplanétaire. Le magazine indien “The Hindu” a repris et développé cette information. Le directeur de HAARP, Craig Selcher, a démenti cette thèse russe dans Scientific American, affirmant que HAARP n’a pas été mis en service depuis le 3 septembre 2011, rajoutant que leur rayon (créé pour la “guerre des étoiles” de Reagan ndlr ) est pointé automatiquement à intervalles réguliers sur différents satellites passant à portée, et ce à plein régime, sans jamais avoir occasionné le moindre dommage.
Vladimir Popovkin, directeur de l’agence spatiale russe, Roscosmos, a contré les arguments de l’américain en disant que tous les équipements de Phobos Grunt et de son lanceur fonctionnent en milliwatts, pour économiser l’énergie durant le voyage interstellaire, ils sont donc hyper-sensibles et pourraient avoir été dangereusement affectés par ce rayon électromagnétique. Il a mis en garde que, si elle venait à exploser pendant son entrée dans l’atmosphère, cette station spatiale a désormais toutes les caractéristiques d’une arme électromagnétique non nucléaire (EMP).

Les communications entre la Terre et cette sonde spatiale passent par un réseau de stations terrestres. L’orbite étant très basse, il faut un grand nombre d’antennes pour pouvoir maintenir sur une longue durée les communications avec la sonde. La Russie à la suite de la crise économique, qui a suivi la dissolution de l’Union Soviétique, a perdu une grande partie du réseau d’antennes embarquées sur des navires que Moscou pouvait déployer auparavant. L’agence spatiale russe a du prendre des accords avec l’Agence Spatiale Européenne et la NASA pour l’utilisation de leurs réseaux d’antennes, notamment l’ESTRACK. Ces accords ont été activés après le lancement Zenit-2FG, le lanceur de Phobos-Grunt, mais malgré de nombreuses tentatives de communication la sonde est restée muette aux injonctions des ingénieurs russes.

 

Phobos-Grunt a t’il été piraté par les Américains ?


Le 26 décembre Ria Novosti a rapporté dans l’un de ses articles que le US Strategic Command avait annoncé que “l’engin spatial entrerait dans l’atmosphère à 22.27 GMT et tomberait dans une zone située entre 30,7° Nord et 62,3° Est au sud de l’Afghanistan près de la ville de Mirabad.”

Vladimir Popovkin, le directeur de l’agence spatiale russe, s’est immédiatement insurgé en assurant qu’il est totalement IMPOSSIBLE à quiconque de prévoir si précisément le point de retour dans l’atmosphère d’un objet spatial inerte et hors de contrôle, “sauf pour celui qui en aurait repris le contrôle”. Cet avis est partagé par le Dr Heiner Klinkrad de l’ESA (Agence Spatiale Européenne), considéré comme le spécialiste mondial dans le domaine de la retombée des débris spatiaux, qui a déclaré le 28 décembre sur Foxnews, que la date de retour serait entre le 14 et le 15 janvier, à plus ou moins 5 jours près… et qu’il “était impossible de déterminer précisément où et quand les débris de Phobos Ground tomberaient”.

Le 4 janvier, le colonel Alexeï Zolotoukhine a confirmé dans un interview de Ria Novosti, la date de retombée autour du 15 janvier, en précisant que “la date et le lieu définitif de la chute pouvaient changer en fonction des facteurs extérieurs.”
Un article de Space.come développe également le fait que seuls les ingénieurs russes à l’origine de la conception et de la réalisation de Phobos-Grunt pourraient déterminer quelles parties de l’engin spatial seraient susceptibles de résister aux températures extrêmes de l’entrée dans l’atmosphère et quelles seraient la taille des débris qui toucheraient le sol. Les Russes affirment qu’aucun débris ne touchera le sol.

Popovkin “aurait affirmé” que les Américains ont détourné Phobos-Grunt pour l’utiliser comme une arme EMP, pour aveugler toute l’électronique iranienne : radars, communications, stations de contrôle des missiles, aviation ainsi que cet engin russe, le Avtobaza, qui avait permis aux Iraniens de prendre le contrôle électronique du drone d’espionnage US fin décembre.

Si toute l’électronique iranienne était brutalement aveuglée ….

1) Israël et l’OTAN pourraient attaquer sans risque et détruire les sites nucléaires.
2) Israël pourrait faire croire à une attaque … (ce qui est très différent) pour pousser l’Iran, totalement incapable de mesurer la réalité de cette attaque, à lancer une contre-attaque … et notamment à bloquer le Détroit d’Ormuz en le minant et en détruisant un ou deux pétroliers.
Ce qui serait pour l’Occident le Casus Belli attendu.
3) Un EMP pourrait être déclenché dans la haute atmosphère au-dessus de l’Iran, que les médias s’empresseraient d’attribuer à Phobos-Grunt, ce qui nous ramène aux deux premières hypothèses.

La NASA ou/et L’Agence Spatiale Européenne ont eu les moyens de prendre le contrôle de Phobos Grunt.
Si cela vous rappelle un James Bond ou deux… par exemple Golden Eye qui “raconte la lutte du MI6 contre un syndicat du crime désirant utiliser le satellite GoldenEye contre Londres afin de causer une crise financière globale.” (source wikipedia )

Si quelques éléments de la NASA et/ou de l’Agence Spatiale Européenne étaient des faucons aux ordres, il leur aurait été facile de créer les conditions d’un “Onze septembre spatial”, en accusant l’Iran, voire la Chine ou la Russie d’avoir déclenché une bombe EMP, détruisant une partie de la finance mondiale … ce serait mieux sur NY ou la City, pour être vraiment efficace…. mais la fermeture du Détroit d’Ormuz devrait être également très efficace.
L’envolée du pétrole amènerait une envolée de l’or … du moins c’est ce que diront les médias main stream. En réalité, l’oligarchie aura dévalué de concert les monnaies fiduciaires, Dollar, Euro, GBP et Yen, ni vu ni connu, je t’embrouille.

Tout cela peut arriver dimanche ou la semaine prochaine … mais peut être qu’il ne se passera rien. Les Russes ou les Chinois pourraient détruire cette fusée avec un de leurs lasers ou avec un satellite-tueur. Nous verrons bien.

(*) épilogue:
En fouinant dans les archives, ici et là, je suis tombé sur la retranscription des émissions radiophoniques de Dr Peter Beter. Ce journaliste d’investigation, dans les années 70-80, racontait les dessous de la politique et de la géopolitique, dénonçant les scandales ou les complots. Si vous prenez le temps de lire ces archives, vous verrez que le lobby militaro-industriel a essayé à de multiples reprises de transformer la Guerre froide en holocauste nucléaire. En vain ! Il faut donc saluer le formidable travail des Anges Gardiens, qui nous ont permis de vivre relativement sereinement ces 50 années de paix… et relativiser les informations brûlantes que nous pouvons détenir et communiquer.
La peur peut être source de stress et de paralysie de la pensée, mais passée cette phase initiale, elle doit vous permettre de chercher des solutions aux problèmes que vous savez avoir à affronter demain. C’est en cela, que notre travail d’écriture est utile.
Carpe Diem

source: L.I.E.S.I.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article