Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On dit stop au gaspillage alimentaire

Combien d’aliments gaspillés dans le monde  ?

1 300 000 000 000 kilos

 

La moitié de la nourriture mondiale finit à la poubelle

 

Selon une analyse menée en 2011 par la FAO, on estime que la quantité de gaspillage alimentaire dans le monde s’élève à 1,3 milliard de tonnes par an, 1 300 000 000 000 kilos par an soit environ un tiers de la production totale de denrées alimentaires destinée à la consommation humaine

Au niveau mondial, 1/4 de la nourriture produite est jetée sans avoir été consommée. Des chiffres choquants lorsque l’on sait que 13% de la population mondiale souffre de sous-alimentation.

750 000 000 000


Ce gaspillage représente 750 milliards d’euros.

 


Un tiers de la production alimentaire gâchée chaque année


Une autre étude (Smil, 2010) indique que 43% seulement des produits cultivés mondialement dans un but alimentaire sont directement consommés par les humains.
(voir l’Encyclo écolog : le gaspillage alimentaire 

 

Que représente le gaspillage alimentaire dans le monde ?

Pour l’ensemble des pays développés, le gaspillage alimentaire est évalué entre 30 et 40% de la production de nourriture.

Dans les pays riches, le gaspillage serait essentiellement dû au circuit de distribution : les distributeurs prennent peu de risque avec les dates de préremption et jetent les produits qui ne sont visuellement pas parfaits. D’énormes quantités de nourriture sont également perdues au cours des processus de transformation des aliments,lors de leur transport, mais aussi dans nos cuisines :

Pour l’ensemble des pays développés, le gaspillage alimentaire est évalué entre 30 et 40% de la production de nourriture.

 

Usa : ouverture du premier magasin uniquement fourni en nourriture périmée

Termonde: six mois de prison pour vol de muffins dans une poubelle

 


Dans les pays riches, le gaspillage serait essentiellement dû au circuit de distribution : les distributeurs prennent peu de risque avec les dates de préremption et jetent les produits qui ne sont visuellement pas parfaits. D’énormes quantités de nourriture sont également perdues au cours des processus de transformation des aliments,lors de leur transport, mais aussi dans nos cuisines :

  • A Bruxelles le gaspillage alimentaire s’élève à 15,2 kilos/habitant/an soit près de 12% des ordures ménagères brutes et 175 euros de nourriture jetée par an directement à la poubelle.
  • En Grande-Bretagne, un rapport remis au Premier ministre en juillet 2008 estime qu’un tiers de l’alimentation achetée serait jeté, l’essentiel étant encore consommable. Le gaspillage final est évalué à plus de 500 euros par an et par foyer, soit 4,1 millions de tonnes de nourriture jetée.  Ce qui représente 13 milliards d’euros par an et 2,4 % des émissions de gaz à effet de serre du pays.

870 000 000

Un quart des pertes de produits alimentaires du monde actuel serait suffisant pour nourrir les 870 millions de personnes qui meurent de faim dans le monde.  Environ un huitième de la population mondiale souffrent encore de la faim -¹ .

Numériquement parlant , seulement 25 pour cent de la nourriture qui est jetée ou annulés en raison du stockage défectueux ou endommagé pendant le transport pourrait donc couvrir facilement les pires pénuries alimentaires.

Année après année, environ 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont jetés parce du fait d’un stockage défectueux ou des moyens de transport inadéquats, soit parce qu’ils ne répondent pas aux exigences esthétiques des détaillants ou des consommateurs.

Cela représente environ un tiers de la production alimentaire totale. Une étude publiée lors de la Semaine mondiale de l’eau à Stockholm en 2008 rappelle aussi que le gaspillage alimentaire au cours de la chaîne de production et dans les foyers revient à perdre des volumes d’eau importants qui ont été nécessaires à sa fabrication. Ce gaspillage alimentaire mobilise 28 % de toutes les terres arables disponibles et cosomme 250 kilomètres cubes d’eau par année.2

En Allemagne, 11 millions de tonnes de nourriture sont jetés ou perdus chaque année. Par ménage , ce gaspillage représente 82 kilos de nourriture par an.3

1) FAO, Annual Report 2013.

2) FAO, Food Wastage Footprint: Impact on Natural Resources, 2013.

3) University of Stuttgart, Study on Food Waste in Germany, 2012.

Selon l’étude de l’organisme britannique WRAP*(Waste and resources action programme), si les Anglais arrêtaient de gaspiller de la nourriture, cela aurait le même effet sur les émissions de CO2 que de retirer de la circulation 1 voiture sur 5 : 60% de la nourriture jetée suffirait à générer l’énergie pour alimenter en électricité les villes écossaises de Glasgow et Edimbourg où vivent 1 million de personnes.

40% de la nourriture jetée, qui aurait pu être consommée, sont des fruits et légumes frais. La viande, le poisson, le pain. Les autres produits boulangers, les produits laitiers, le riz et les pâtes font également partie des denrées alimentaires les plus souvent gaspillées.

Dans les pays les plus pauvres, une très grandes quantité de nourriture est perdue avant même d’avoir pu être consommée. En fonction du type de culture, de 15 à 35% des produits alimentaires sont perdus directement dans le champ. 10 à 15% supplémentaires sont perdus au cours de leur transformation, du transport et du stockage.

Le coût énergétique du gaspillage alimentaire

990 000 000 000 dollars de valeur alimentaire gaspillée / an

L’alimentation est une des premières sources d’émission de gaz à effet de serre. Depuis la production jusqu’au traitement des déchets, le cycle de vie de la nourriture d’un Français moyen représente environ 20% du total de ses émissions quotidiennes.

Selon le UN Food and Agriculture Organisation (FAO) éviter le gaspillage alimentaire et les pertes de nourriture représentent  $990 milliards par an.1

Le gaspillage représente donc approximativement 7 fois le montant consacré à l’aide au développement dans le monde en  2011/2012 – soit environ $134 milliards. 2 Par comparaison le budget annuel de la Belgique n’est « que » de $266 milliards en 2012.3

Within the industrialised nations the amount of food that is wasted – i.e. thrown away but still edible – is worth about $680 billion. In the developing countries food loss amounts to about $310 billion.4 In Germany about 80 kg of food is thrown away per person per year, amounting to 6.6 million metric tonnes in the entire country or about EUR 25 billion.5

These figures show that the need for food among the growing world population does not necessarily have to be coupled with a corresponding increase in production – and in a certain sense contradict the assumptions made by the Club of Rome: the latter assumes that the world’s need for food will have doubled by the mid-21st century – and that the relevant production of resources will be overstretched on our planet by that time.6

“In view of the strain on resources it is always more efficient to limit losses along the entire value chain than to step up production.


1) http://www.fao.org/news/story/jp/item/147427/icode/

2) The Reality of the 2012 Development Policy - Terre des Hommes

3) https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/be.html

4) http://www.fao.org/news/story/jp/item/147427/icode/

5) http://wwf.de/fileadmin/fm-wwf/Publikationen-PDF/studie_tonnen_fuer_die_tonne.pdf 

6) http://www.clubofrome.org/?p=6211

La classification du gaspillage alimentaire

Le BCFN propose une différentiation entre :

- « Food losses » (pertes alimentaires), c’est-à-dire les pertes qui se produisent en amont de la chaîne alimentaire, principalement pendant les phases de semis, culture, récolte, traitement, stockage et première transformation agricole ;

- « Food waste » (gaspillage alimentaire), c’est-à-dire les déchets survenant au cours de la transformation industrielle, la distribution et la consommation finale.

Dans les pays en développement, le gaspillage alimentaire se traduit principalement par des pertes en amont de la chaîne d’approvisionnement, précisément.

 Les millions de tonnes d’aliments gaspillés par les européens se répartissent de la manière suivante :

- 42 % par les ménages
- 39% par l’industrie agroalimentaire
- 5% par les détaillants
- 14% par le secteur de la restauration

source : commission européenne

 

 


 

 

 


http://www.planetoscope.com/agriculture-alimentation/1556-le-gaspillage-alimentaire-dans-le-monde.html

http://epanews.fr/video/ce-court-metrage-ne-dure-qu-une-minute

Trouvé sur le site Facebook du projet MOCICA

https://www.facebook.com/mocica.org

ET POUR COMPLÉTER, SI VOUS AVEZ UNE HEURE…

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article