Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des employés inspectent le site de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime), mardi 22 janvier.

 

Un incident qui dure depuis hier matin, j'appelle ça un accident, lâche Claude Barbay, membre de l'association Haute Normandie Nature et Environnement (HNNE), interrogé par francetv info. Ce qui m’inquiète, c’est ce blackout voulu par la préfecture." Claude Barbay réclame "davantage d’information". "Nous voulons savoir ce qui s’est échappé, s’il y a du mercaptan ou autre chose et à quel niveau de concentration. Enfin, nous voulons connaître les cercles de personnes potentiellement touchées" par le dégagement, dit-il.

"Pour ce qui est des populations éloignées, il n’y a pas de crainte à avoir, assure cependant Claude Barbay. Le mercaptan se dilue. Tous nos cerveaux le connaissent. Sans un mercaptan, le gaz de ville ne sentirait rien et la moindre fuite serait encore plus dangereuse."

Francetv info

 

FRANCE : Fuite de gaz à Rouen: l'usine chimique stoppe sa production

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article