Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fruits et légumes bio et local en distributeur automatique

 

Qui a dit que consommer bio et local était trop contraignant ? Depuis plusieurs années de nouvelles initiatives se multiplient dans le secteur de l’alimentation durable. Revenir à des valeurs délaissée par l’industrialisation, oui, mais tout en restant modernes ! Quelques fermiers en France ont décidé de sauter le pas et de s’équiper de distributeurs automatiques bio.

Un distributeur automatique de légumes frais

distributeur-legumes-bio-4

© Gwendoline Jourdain / Jardin Mod Kozh

Les distributeurs automatiques sont peut-être pratiques, mais ils ont souvent une connotation négative liée à la malbouffe. Chips et barres chocolatées sont chose courante dans les gares et les universités.

Cependant, l’avantage de la praticité n’a pas échappé à certains fermiers bio, qui ont décidé de remanier le concept. Les chips font place aux pommes de terres, aux courgettes et aux tomates… et bien sûr le tout varie au fil des saisons.

Ces distributeurs bio, plus grands que les autres, sont équipés de plusieurs cases où différentes offres sont possibles. Les tailles des paniers varient pour des prix abordables allant jusqu’à 10 euros pour les gros.

Les produits sont disponibles 24h sur 24 et 7 jours sur 7 pour le plus grand bonheur des habitants des villages à proximité. Cela dépanne les situations imprévues, ou ceux qui n’auront juste pas eu le temps d’aller au marché.

Les fermiers doivent cependant rester attentifs et réapprovisionner en fonction de la demande, et si les produits ne partent pas tout de suite, ils restent frais. La plupart des distributeurs rendent la monnaie et le paiement se fait en liquide. C’est ainsi que les habitués et les curieux viennent se servir en toute tranquillité, sans foule et sans se presser.

L’exemple à Pont-Melvez en Bretagne

distributeur-legumes-bio-2

© Gwendoline Jourdain / Jardin Mod Kozh


Le Jardin Mod Kozh fournit en légumes un distributeur automatique à Grâces, en Bretagne.

Il est tenu par Gwendoline Jourdain qui cultive ses légumes « de manière naturelle, sans engrais chimiques et favorise les variétés anciennes« , nous informe-t-elle. Son distributeur est réapprovisionné 2 fois par jour « ce qui garantit la fraîcheur des légumes proposés« .

Elle met également à disposition des bouquets de fleurs et en hiver des conserves et des confitures.

Gwendoline Jourdain précise que ce que les clients préfèrent sont « la fraîcheur des produits, mais également la proximité du lieu de culture et le fait que le jardin soit cultivé sans traitement ni engrais chimique.« 

Le distributeur automatique ne reste pas pour autant un endroit dénué de convivialité, l’exploitante déclare : « le distributeur est un lieu de rencontre entre les clients et moi, mais aussi entre eux où ils peuvent échanger leurs idées de recette. »

Avec 180 sortes de tomates différentes, 17 espèces de pommes de terre et au moins 7 variétés d’aubergines, il y a de quoi s’échanger pleins de recettes et d’astuces !

Gwendoline Jourdain du Jardin Mod Kozh
22, Pont-Melvez
Site internet : legumesetfleurscoupees.com

 

Où trouver les distributeurs automatiques ?

Comme tout circuit-court, ces distributeurs sont  plutôt disponibles dans la campagne, à proximité des exploitations agricoles. Plusieurs départements en sont équipés.

Liste des distributeurs bio en France :

  • Hérault (34) : AMAP Cantagal situé à Villeveyrac dans le Languedoc-Roussillon.
  • Aude (12) : à Montolieu, domaine de Peyremale dans le Languedoc-Roussillon.
  • Gers (32) : à Castéra-Verduzan, ferme de Mesples en Midi-Pyrénées.
  • Haute-Garonne (31) : entre Saint-Jory et Saint-Sauveur, lieu-dit la Rouzinière.
  • Côtes d’Armor (22) : à Grâces, ferme de Pont-Melvez en Bretagne.
  • Drôme (26) : à Montéléger, exploitation de Montmeyran en Rhône-Alpes.
  • Indre-et-Loire (37) : à Saint-Pierre des Corps dans la région Centre.
  • Yvelines (78) : à Saint Nom-la-Bretèche, Ferme du Clos d’Ancoigny, en Ile-de-France.

Peu à peu l’idée se répand et on peut voir qu’il y a aussi des distributeurs de lait frais qui sont inaugurés, comme à la Roche-sur-Yon en Vendée (dans la vidéo suivante).

Des distributeurs bio mais pas local

De manière plus industrielle, certaines entreprises proposent des distributeurs automatiques à l’image de ceux que l’on voit habituellement, mais avec des produits exclusivement bio et du commerce équitable. Les aliments proposés sont plutôt des produits préparés et transformés, comme par exemple des sandwichs, des fruits coupés, des salades et des chips de légumes. La finalité est différente que celle des fermiers, mais l’idée du bio reste là.

Mêlant praticité, simplicité et respect de l’environnement, ces distributeurs automatiques montrent qu’il existe de multiples façons de favoriser les circuit-courts. Cela pourrait réconcilier ceux qui trouvent trop de contraintes dans les AMAP avec une alimentation de proximité !

 

source

 

Réagissez = donnez votre avis

Local, bio, équitable = trois piliers d'une agriculture mondiale soutenable?

Tag(s) : #ALTER

Partager cet article